Publicité

Stéphane Plaza jugé pour violences conjugales : ces mesures qu’il doit respecter avant son procès

Début d’une séquence judiciaire dans l’affaire Stéphane Plaza. L’animateur phare de M6 sera jugé devant le tribunal correctionnel de Paris à la fin de l’été 2024 pour des soupçons de violences conjugales envers deux femmes.

Dans le détail, le présentateur de 53 ans est accusé de « violences habituelles par concubin ayant entraîné une incapacité de travail supérieure à huit jours (physiques et psychologiques), commis au préjudice d’une femme entre août 2018 et avril 2022 » et d’une autre « entre décembre 2021 et septembre 2022 », a indiqué ce jeudi 14 mars le parquet de Paris cité par franceinfo.

Obligation de soin

Entendu sous le régime de la garde à vue depuis mardi, Stéphane Plaza a ensuite été placé ce jeudi sous contrôle judiciaire par un juge des libertés et de la détention, conformément aux réquisitions du parquet. Dans l’attente de son procès, l’animateur a interdiction d’entrer en contact avec les plaignantes, par quelque moyen que ce soit.

Les magistrats ont aussi prononcé une obligation de soins à l’encontre du célèbre agent immobilier dans le cadre de son contrôle judiciaire. « Ce qui est habituel en matière de violences conjugales », a précisé le parquet à l'AFP.

À lire aussi Les clefs de l'affaire Plaza : témoignages inédits et révélations exclusives

Concrètement, le prévenu doit « se soumettre à des mesures d’examen, de traitement ou de soins, même sous le régime de l’hospitalisation, notamment aux fins de désintoxication » selon l’art. 138 - 10°...


Lire la suite sur ParisMatch