Publicité

Stéphane Plaza entendu par la police pour s’expliquer sur les accusations de violences conjugales qui le visent

L’animateur vedette de M6 est entendu ce mardi 12 mars par les enquêteurs de la police parisienne au sujet de plusieurs accusations de violence conjugale.
Capture d’écran X L’animateur vedette de M6 est entendu ce mardi 12 mars par les enquêteurs de la police parisienne au sujet de plusieurs accusations de violence conjugale.

JUSTICE - L’heure est aux questions. Visé par une enquête préliminaire pour des accusations de violences conjugales, le présentateur star de M6 Stéphane Plaza est entendu ce mardi 12 mars par la police dans ce cadre de ce dossier où il continue de clamer son innocence. À cette heure, il n’a pas été précisé s’il était entendu en audition libre ou sous le régime de la garde à vue.

Stéphane Plaza au musée Grévin : la future statue de l’animateur fait grincer des dents

Comme l’indique BFMTV et Le Parisien, l’animateur de la Six va devoir s’expliquer concernant les faits révélés il y a plusieurs mois par une enquête de Mediapart qui évoquait des accusations de violence par trois anciennes compagnes.

Concernant les faits reprochés à l’animateur, ils concernent surtout deux ex-conjointes qui ont aujourd’hui porté plainte contre lui. La première accuse Stéphane Plaza d’être devenu violent avec elle après plusieurs années de relation.

Selon BFMTV, elle aurait évoqué un épisode violent devant les enquêteurs, survenu en 2022 où le présentateur de Chasseurs d’appart’ lui aurait cassé un doigt et luxé deux autres. Durant ce témoignage, l’ex-compagne de Stéphane Plaza l’aurait aussi accusé de l’avoir collée contre un mur en plaçant son bras sous sa gorge avant de se vanter. La seconde plaignante accuse notamment le présentateur de télévision de « harcèlement moral », tout en évoquant dans sa plainte des morsures à deux reprises et un comportement menaçant et violent.

Pas de stress pour Plaza

Mais malgré des enquêtes internes au sein de la chaîne M6 et ces lourdes accusations, jugées « diffamatoires et injurieuses » par les avocats de Stéphane Plaza, l’animateur semblait presque se réjouir de cette convocation par la police parisienne ce mardi.

En effet, le plus célèbre agent immobilier du PAF s’est fendu d’une énigmatique publication Instagram pour annoncer (à demi-mot) cette audition. « Ce moment éphémère ne sera bientôt qu’un lointain souvenir », a-t-il commencé par écrire avant d’assurer qu’il pourrait « pour la première fois » s’exprimer « enfin ».

Un message dans lequel il remerciait aussi son public pour son soutien pendant la « tempête ». Sa publication est d’ailleurs accompagnée d’une photo de lui sous un parapluie mais levant les yeux au ciel. Toutefois, Stéphane Plaza pourrait être placé en garde à vue pour violence conjugale à l’issue de cette audition qui a commencé à 14 heures dans un commissariat de la capitale.

À voir également sur Le HuffPost :

Stéphane Plaza menaçant au travail ? Cet article de « Libération » épingle davantage l’animateur

Affaire Stéphane Plaza : Karine Le Marchand s’exprime pour la première fois