Stéphane Guy viré à son tour par Canal+ après s’être opposé publiquement au licenciement de Sébastien Thoen par la chaîne

·1 min de lecture

Tout est parti d'un simple sketch. La parodie de L'heure des pros (l'émission de Pascal Praud sur CNEWS, chaîne du groupe Canal+) par Julien Cazarre pour le site Winamax n'a pas du tout plu à la direction, d'autant plus que Sébastien Thoen, animateur du Journal du Hard de Canal+, y avait participé. Une semaine plus tard, le 27 novembre dernier, Sébastien Thoen était subitement licencié du groupe.

À lire également

Canal+ : se sentant "menacé", un chroniqueur a demandé à Le Monde de censurer ses critiques envers CNEWS

Le samedi 5 décembre, avant le coup d'envoi de la seconde mi-temps du match de Ligue 1 qui opposait Montpellier au Paris-Saint Germain, le commentateur Stéphane Guy s'émouvait de ce départ arbitraire : "Je veux saluer l'ami Sébastien Thoen qui n'a pas eu la sortie qu'il aurait méritée. On lui souhaite bon vent. On sait que le bel esprit de Marie Portolano permettra d'assurer la continuité dans le Canal Sports Club. Il n'y a pas de doute là-dessus. Comme le disait Coluche, l'un des fondateurs de notre belle chaîne, 'il faut se méfier des comiques parce que quelques fois, ils disent des choses pour plaisanter'. Rions et soyons heureux ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi