Publicité

Stéphane Bosc (Lagardère) : "Les animateurs d'Europe 2 auront un ton plus libéré que sur Virgin Radio"

Quinze ans après sa disparition en 2008, Europe 2 a succédé à Virgin Radio le 1er janvier 2023. - © Guilhem Canal
Quinze ans après sa disparition en 2008, Europe 2 a succédé à Virgin Radio le 1er janvier 2023. - © Guilhem Canal

Le directeur général des musicales du groupe Lagardère a accordé un entretien à puremedias.com à l'occasion de la première semaine de la nouvelle vie d'Europe 2, qui a succédé à Virgin Radio le 1er janvier 2023.

Dans la nuit de la Saint-Sylvestre les 12 coups de minuit n'ont pas seulement sonné l'arrivée de 2023. Le paysage audiovisuel français a vu revenir dans le même temps une marque dont le retour, annoncé il y a quelques mois, a été préparé dans le plus grand secret. Quinze ans après sa disparition, Europe 2 a succédé à Virgin Radio le 1er janvier. A cette occasion, Stéphane Bosc, directeur général de RFM et Europe 2, les radios musicales du groupe Lagardère, a accordé un entretien à puremedias.com pour évoquer ses ambitions pour ce nouveau projet.

Propos recueillis par Ludovic Galtier

puremedias.com : Comment se passe cette première semaine pour Europe 2 ?
Stéphane Bosc : Ça se passe plutôt pas mal. Après, on ne va pas se mentir, on est qu'à J+4 après le lancement (l'interview s'est déroulée hier, ndlr), nous avons encore beaucoup de travail, de réglages à trouver. Ce qui est certain, c'est que les gens, ici, sont heureux de faire revivre Europe 2.

Ce changement d'identité s'accompagne-t-il de l'arrivée prochaine de nouvelles recrues ?
Peut-être mais c'est beaucoup trop tôt pour en parler. Pour l'instant, on travaille avec les gens qui sont là. Les animateurs ont réussi à changer de braquet par rapport à l'ère Virgin Radio. Ils sont sur un ton plus Europe 2, un ton que l'on a voulu assez libéré. Il n'y aura pas de changements d'ici le mois de juin, c'est sûr. Mais...

Lire la suite


À lire aussi

Le concours Miss France est-il "sexiste" ? La justice a tranché
Netflix : Ce film devient l'un des plus gros succès de la plateforme en cumulant 200 millions d'heures vues en 10 jours
"Des salariés Kleenex, jetables à souhait" : Les documentaristes de Radio France dénoncent leurs conditions de travail