Publicité

Stéphane Bern se présente aux élections municipales partielles dans son village d’Eure-et-Loir

Stéphane Bern, ici photographié en mars 2022 à Lille, se présente aux municipales dans un petit village d’Eure-et-Loir où il est installé.
Sylvain Lefevre / Getty Images Stéphane Bern, ici photographié en mars 2022 à Lille, se présente aux municipales dans un petit village d’Eure-et-Loir où il est installé.

PEOPOLITIQUE - Son nom avait un temps circulé pour pourquoi pas viser le ministère de la Culture. L’animateur de télévision et historien monarchiste Stéphane Bern va bien poursuivre sa percée dans le monde politique, mais ce sera comme candidat à des élections municipales partielles. En l’occurrence dans le village de Thiron-Gardais, dans l’Eure-et-Loir, où il possède depuis 2013 le collège royal et militaire de la commune, restauré et transformé en musée.

C’est l’intéressé qui a lui-même fait l’annonce de cette candidature. « Je m’occupe du collège militaire et royal de Thiron-Gardais et j’ai envie de continuer à défendre le patrimoine de la commune et mettre ma notoriété et mon savoir-faire, peut-être, au service de la collectivité », explique Stéphane Bern dans une brève vidéo publiée sur le site de L’Écho Républicain.

Selon le quotidien d’Eure-et-Loir, au sud de Paris, l’animateur âgé de 60 ans est « installé à plein temps depuis trois ans » dans cette commune du Perche, dont le maire a annoncé récemment sa démission, rendant nécessaire la tenue d’élections municipales partielles. Trois sièges sont à pourvoir dans le cadre de ce scrutin, qui aura lieu les 17 et 24 mars.

« Je veux me mettre modestement au service de la commune »

« Si je peux mettre ma notoriété au profit de ma commune… Ce n’est pas une démarche égotique, je veux me mettre modestement au service de la commune », explique encore Stéphane Bern dans les colonnes du journal, estimant « logique que chaque citoyen s’engage pour son village ». Et d’avancer, déjà, une piste de développement et de reconnaissance pour le village : que « la commune soit entièrement labellisée petite cité de caractère. Le patrimoine est très riche. Les visiteurs sont de plus en plus nombreux. »

Par le passé, Stéphane Bern a déjà été conseiller municipal du 9e arrondissement de Paris de 1999 à 2001, à l’époque où Jean Tibéri (RPR) était à la tête de la mairie.

Considéré de longue date comme le « Monsieur Patrimoine » du service public grâce à ses émissions comme Secrets d’Histoire, l’animateur est chargé par l’Élysée depuis 2017 d’une mission pour le patrimoine. C’est à ce titre qu’il organise un Loto du patrimoine annuel pour financer l’entretien de monuments en péril. Plus de 275 millions d’euros, dont 155 issus du Loto, ont été mobilisés au profit de la Fondation du patrimoine de 2018 à fin 2023.

À voir également sur le HuffPost :

Stéphane Bern et Hugo Clément interpellent Macron pour sauver ce laboratoire de Marie Curie de la démolition

Stéphane Bern dans la dernière vidéo de Cyprien sur YouTube ? Personne ne l’avait vu venir…