Stéphane Bern et son jeune chéri Yori : amoureux face à Janet Jackson et les VIP au Bal de la Rose à Monaco

Après deux ans d'absence en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, le mythique Bal de la Rose a fait son grand retour, vendredi 8 juillet 2002, à Monaco. Créé en 1954 par la princesse Grace de Monaco, il s'agit d'un bal de charité en faveur de sa Fondation qui permet de venir en aide aux personnes en difficulté et aux enfants défavorisés. Cette nouvelle édition a pu compter sur les VIP.

Une tombola a alors été organisée ainsi que la vente de "sculptures et de tableaux", comme l'a indiqué le site officiel du groupe Monte-Carlo SBM. C'est la fille aînée de la princesse disparue, Caroline de Monaco, qui est la présidente de sa Fondation. Ainsi, comme toujours, elle et les membres de la famille princière monégasque ont fait des apparitions remarquées au gala. Et ils n'étaient pas les seuls puisque de grandes personnalités étaient également présentes à l'événement mondain.

Cette année, c'est notamment Janet Jackson qui était l'invitée de marque. La chanteuse de 56 ans et soeur de Michael Jackson s'est illustrée dans une longue et chic robe noire, accessoirisée de bijoux imposants, dont un gros collier en argent. Non loin, se trouvaient par ailleurs Fanny Ardant très élégante dans une robe trapèze, l'habituée du Bal Shirley Bassey, Stéphane Bern (qui a animé la tombola) et son jeune compagnon Yori Bailleres mais aussi Sabrina Dhowre Elba, mannequin et...

Lire la suite


À lire aussi

Caroline de Monaco face à une mauvaise nouvelle... le bal de la Rose est reporté !
Nicolas Bedos et sa chérie Pauline : sortie en amoureux face aux danseurs de Danse avec les stars
Pauline Ducruet et Maxime Giaccardi : Amoureux complices à Monaco face à une Victoria Silvstedt décolletée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles