Publicité

Sri-Lanka : en dix ans, 25 baleines bleues sont mortes à cause des touristes

Au Sri-Lanka, dans l'Océan Indien, des baleines bleues migrent désormais vers le large pour tenter d'échapper aux bateaux de tourisme qui affluent sur l'eau, apprend-t-on de nos confrères de franceinfo.

Dans un reportage publié le 25 janvier, le média rapporte que, dans le port de Mirissa, au sud du pays, des touristes s'entassent dans des embarcations dans le but d'aller voir le plus grand animal au monde. Chaque jour, jusqu'à 70 bateaux naviguent dans la baie.

Une activité intense qui impacte la biodiversité marine. Ces voyages découvertes font fuir les animaux. Les baleines bleues se sont de plus en plus rares, constate Ranil Kumara, responsable de Raja & The Whales, une compagnie de toursisme maritime à Mirissa. “Avant, on avait 90 % de chance de voir une baleine bleue toute l’année, mais là ça fait 22 jours qu’on n'en a pas vu.”

Pour faire plaisir à leurs clients, les pilotes des bateaux touristiques vont jusqu'à poursuivre à grande vitesse les cétacés, raconte franceinfo.

Les biologistes marins sont inquiets. Loin des côtes, les baleines peuvent être percutées par des cargos. Entre 2010 et 2020, les experts ont recensés 25 rorqual bleus morts tués par des navires, mais, comme le présume Ranil Nanayakkara, un biologiste interrogé par franceinfo "dans les faits c'est sans doute deux à trois fois plus."

Sur place, des initiatives ont été prises par les scientifiques notamment pour que les paquebots de croisière s'éloignent de la zone des cétacés. De leur côté, les autorités (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le mystère des nuages ​​blancs aux Bahamas
Des scientifiques ont mis au point un cacao zéro déchet
La disparition des oiseaux de nos jardins confirmée par le plus important observatoire citoyen
Des "polluants éternels" détectés dans les eaux naturelles de 93 départements français
Pollution lumineuse : la nuit, le ciel est deux fois moins obscur qu’il y a 8 ans