Publicité

« Squid Game, le défi » sur Netflix : Joy, seule française du jeu, se confie sur le tournage éprouvant

NETFLIX
NETFLIX

TÉLÉRÉALITÉ - En tête des contenus sur Netflix, Squid Game, le défi fait beaucoup parler… et pas toujours en bien. Et pour cause, plusieurs participants de la téléréalité dérivée de la série Squid Game, ont notamment mis en cause des conditions de tournage très difficiles. Certains d’entre eux ont même menacé de porter plainte contre la production en évoquant le manque d’hygiène et de sécurité.

Dans « Squid Game : le défi » sur Netflix, personne ne meurt mais c’est presque plus angoissant

Dans une interview pour le Youtubeur Sam Zirah, Joy, la seule candidate Française de Squid Game le défi, a elle aussi évoqué les coulisses de ce tournage, qui n’a pas été de tout repos. La joueuse 271 a commencé l’entrevue en évoquant la difficulté de la première épreuve : Un, deux trois soleil. « Sur le premier jeu, il a fait très froid. À l’écran, on dirait que l’épreuve a duré 5 minutes mais en réalité, elle a duré 4 heures pour les premiers arrivés et 8 heures les derniers. À chaque fois, on restait immobile pendant 30 minutes. C’était hyper dur parce qu’il faisait vraiment glacial. »

(L’interview de la joueuse est visible à partir de la 44e minute de la vidéo ci-dessous.)

« Il y a des caméras dans les toilettes »

Au cours de l’interview la participante de Squid Game, le défi a également révélé ne pas avoir été rémunérée pour le tournage de l’émission. « Nous ne sommes pas payés, mais on le sait. Quand on signe les contrats on nous dit que nous ne serons pas payés. »

Elle précise aussi que tout est filmé. « Il y a des centaines de caméras dans les dortoirs. Il y en a aussi dans les miroirs, dans les toilettes, dans les douches… Il y a des caméras de partout. »

Interrogée par le Youtubeur Sam Zirah, la joueuse 271 a également révélé à combien de sous-vêtements les candidats avaient droit pour toute la durée de l’émission. « C’est vraiment restreint. On a deux culottes, deux paires de chaussettes et un soutien-gorge. On les lave au dortoir ».

Squid Game, le défi, une émission très cadrée

Bien qu’elle ait mentionné des conditions de tournage assez rudes sur Squid Game, le défi, Joy a également salué le travail des psychologues et de la production de l’émission. « Avant de rentrer, on a un entretien avec un psychologue qui dure 2 heures. Il nous pose des questions poussées. Et même chose quand on sort. La production aussi est au top. Après chaque jeu, toute l’équipe vient nous féliciter et nous soutenir » explique-t-elle.

L’unique candidate française de Squid Game le défi a aussi mentionné la vivacité de l’équipe médicale sur place. « On était hyper bien pris en charge. À la seconde où on se sent mal, les médecins interviennent directement. »

La somme promise au gagnant de ce jeu s’élève à 4.56 millions de dollars soit 4,2 millions d’euros. C’est le plus gros gain de l’histoire de la téléréalité, ce qui justifie des conditions de tournage difficiles pour Stephane Lambert, un membre de la production. « Nous offrons le plus grand prix de l’histoire des compétitions télévisées. Gagner 4,56 millions de dollars n’allait pas être une promenade de santé » a-t-il déclaré lors d’une interview pour le Hollywood Reporter.

L’épisode final de Squid Game, le défi, sera en ligne le 6 décembre sur Netflix. Les neuf premiers épisodes sont déjà disponibles sur la plateforme de streaming.

À voir également sur Le HuffPost :

Dans « Squid Game : le défi », les candidats ont utilisé tous les préservatifs, mais pas pour ce à quoi que vous pensez

Netflix ajoute trois jeux GTA dans le catalogue de jeux vidéo mobile accessible à ses abonnés