Publicité

Spotify attend qu’Apple lui lâche la grappe pour lancer son app idéale

Spotify
Spotify

Le changement, c’est presque pour maintenant. Spotify trépigne visiblement d’impatience avant la mise en œuvre d’un tout nouveau règlement européen — le Digital Market Act (DMA). La preuve : l’entreprise de streaming audio a communiqué ce mercredi 24 janvier sur le futur de son application mobile, qui sera, selon elle, bien meilleure qu’aujourd’hui.

À en croire le géant suédois de la musique en ligne, « si vous vivez dans l’Union européenne, vous êtes sur le point de découvrir un nouveau Spotify. Vous pourrez y voir tous les tarifs d’abonnement, les promotions et les offres, et même faire des achats, le tout de manière transparente dans l’application. »

Le DMA vise à juguler les plateformes par rapport à la concurrence. Il s’articule avec le Digital Services Act (DSA), qui couvre les pratiques internes de la plateforme.

Ce ne serait donc qu’une question de temps. En effet, le DMA doit entrer en application à partir du 6 mars 2024. Or, dans le cadre de ce nouveau texte, des obligations particulières s’imposent à certaines très grandes entreprises, considérées comme des « contrôleurs d’accès » (« gatekeepers »). En tout, six sociétés de ce genre ont été identifiées.

La firme de Cupertino figure parmi ces six gatekeepers, en raison du poids de certains de ses produits et services. Trois secteurs sont visés : la navigation web (Safari), le système d’exploitation (iOS) et l’accès aux applications (App Store).

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Spotify