Publicité

Ce sportif et humoriste revient en tant qu’acteur dans un nouveau film sur Prime Video

Prime Video
Prime Video

Numéro 10, ou le destin d’un prodige coupé en deux

À 20 ans seulement, Ousmane Diallo (Ibrahima Diallo) est le jeune footballeur le plus prometteur de sa génération. Mais à l’approche de la Coupe du Monde, alors que tous les médias s’arrachent sa moindre apparition, Ousmane ne sait quel chemin emprunter : jouer pour le Sénégal, le pays de ses racines familiales, ou pour la France, la terre qui l’a vu naître et grandir.

Vingt-quatre heures avant l’annonce de sa décision, les choses s’emballent et ses soutiens cherchent à l’influencer. D’un côté, son père Hamidou cherche à le culpabiliser en usant de tous les moyens pour lui faire choisir le Sénégal, quitte à révéler sur son fils quelques faits honteux… De l’autre, son agent Richard (Matthias Quiviger) est prêt à tout pour qu’Ousmane choisisse l’équipe de France et l’énorme cachet qu’elle leur promet.

Ragnar Le Breton méconnaissable en agent de star véreux

Dans le passionnant dilemme social et politique qui l’anime, au terme duquel il sera amené à choisir (ou pas) entre les deux entités culturelles qui forment son identité, le personnage d’Ousmane est tiraillé par deux figures profondément troubles : son père, Hamidou, et son agent, Richard.

De prime abord bienveillant, ce dernier s’érige un temps en mentor sage et paternel. Habile et charismatique, Richard n’hésite pas à jouer de mots…

Lire la suite sur AlloCiné

Prime Video : une vraie Dream Team rassemblée pour Classico

En mood Prime Video : la série d’action la plus populaire du moment, les secrets de Game of Thrones… Quel programme de la semaine correspondra à votre humeur ?

Harry Bosch revient sur France 3 : que se passe t-il dans la saison 4, diffusée à partir de ce soir ?

Masters of the Air : ces pilotes héroïques ont-ils vraiment existé ?

Ce soir à la télé : ne vous fiez pas à son grand sourire, Jake Gyllenhaal est un vrai grand méchant pour le réalisateur de Bad Boys

C'est un chef d'oeuvre de la science-fiction : le méchant du film a convaincu Ridley Scott de changer la fin