Publicité

Yvelines : un château accueille 200 réfugiés venus de Mayotte

Le château va être aménagé en camp d'accueil pour les migrants jusqu'au milieu du mois de mars.   - Credit:ISA HARSIN/SIPA / SIPA / ISA HARSIN/SIPA
Le château va être aménagé en camp d'accueil pour les migrants jusqu'au milieu du mois de mars. - Credit:ISA HARSIN/SIPA / SIPA / ISA HARSIN/SIPA

Le château de Thiverval-Grignon, situé dans les Yvelines, a accueilli 195 réfugiés dans la nuit du lundi 26 février au mardi 27 février 2024. Ils avaient été évacués de Mayotte vers la France métropolitaine, lundi, selon une information du Parisien. Datant du XVIIe siècle, le château de la commune va être aménagé en camp d'accueil pour les migrants jusqu'au milieu du mois de mars.

Une fois arrivés en France, les réfugiés ont été pris en charge par l'association Emmaüs. Originaires de l'Afrique de l'Est, ces migrants étaient installés dans le camp de Cavani à Mamoudzou, la capitale de Mayotte, après avoir fui, pour une grande majorité, la République démocratique du Congo, touchée par une guerre civile.

La municipalité étonnée « de l'urgence de la demande »

« Ce sont essentiellement des familles ou des femmes seules qui logeaient dans un stade, à proximité de Mamoudzou (la préfecture de Mayotte), dans des conditions déplorables. Dans le contexte tendu que connaît actuellement l'île, l'acceptabilité locale à leur égard s'étiolait », a indiqué une source préfectorale au quotidien. Disposant tous du statut de réfugié politique, la majorité d'entre eux va être redirigée vers des solutions d'hébergement en province. Les autres vont rejoindre de la famille en région parisienne.

À LIRE AUSSI Mayotte : le 101e département français peut-il rester français ?

La décision a fait polémique dans la commune de Thiverval-Grignon, la maire de la ville, Nadine Gohard, déplore un t [...] Lire la suite