Publicité

Le yaourt à boire est-il vraiment bon pour la santé ?

Vaut-il mieux consommer des yaourts classiques plutôt que des yaourts à boire ?  - Credit:Erik Romanenko/TASS/Sipa USA/SIPA / SIPA / Erik Romanenko/TASS/Sipa USA/SIP
Vaut-il mieux consommer des yaourts classiques plutôt que des yaourts à boire ? - Credit:Erik Romanenko/TASS/Sipa USA/SIPA / SIPA / Erik Romanenko/TASS/Sipa USA/SIP

Les yaourts à boire sont très séduisants. Il y a des saveurs pour tous les goûts et des bienfaits nutritionnels souvent annoncés ou largement suggérés par l'emballage. Mais sont-ils vraiment nos amis pour la vie ? Un yaourt à boire est fabriqué comme les autres yaourts. On utilise du lait, on y ajoute des ferments lactiques, c'est-à-dire des micro-organismes qui mangent le lactose pour le transformer en acide lactique. Pour qu'il devienne liquide, il est ensuite simplement battu.

Sur le plan nutritionnel, il n'y a pas de différence entre un yaourt et son équivalent liquide. Quelle que soit sa consistance, le yaourt est toujours intéressant pour son apport de calcium et en protéines. Mais les industriels ont développé des yaourts à boire qu'il vaut mieux éviter… Et jusqu'à récemment, il y avait un piège sur les emballages : les yaourts liquides sucrés pouvaient afficher un Nutri-Score B, laissant penser qu'ils étaient assez bénéfiques sur le plan nutritionnel. On pouvait donc croire qu'il s'agissait d'une boisson saine alors que la teneur élevée en sucres rappelle celle des sodas sucrés. Désormais, cette incohérence est corrigée dans le nouveau Nutri-Score : les laitages à boire sont passés dans les catégories C, D, voire E, au même niveau que les jus de fruits et les sodas.

Bien choisir son yaourt à boire

En pratique, pour choisir un yaourt à boire, une lecture simple des ingrédients est suffisante. Vérifiez qu'il n'y a pas marqué « sucres » dans la liste des [...] Lire la suite