Publicité

Vladimir Poutine reste fidèle à Kamila Valieva, la patineuse accusée de dopage

Elle était l’un des plus grands espoirs de sa discipline, mais éclaboussée par un scandale de dopage, Kamila Valieva a disparu de la scène sportive après sa victoire aux Jeux de Pékin, en 2022. À son retour, Vladimir Poutine lui avait toutefois assuré son soutien en lui remettant une médaille. Deux ans plus tard, le chef d’État russe tient parole.

Mercredi 21 février, Vladimir Poutine a réservé le siège voisin au sien à Kamila Valieva lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux du Futur, qui se déroulent à Kazan, dans la république du Tatarstan. Le président russe avait même nommé la patineuse « invitée d’honneur de la cérémonie ». Une nomination perçue comme une véritable provocation par de nombreux sportifs en raison de la polémique entourant la jeune patineuse.

Une athlète controversée…

En février 2022, Kamila Valieva, alors âgée de 15 ans, avait ébloui le monde entier en devenant la première femme à effectuer un quadruple saut aux Jeux Olympiques et en offrant la victoire par équipe à son pays. Sa victoire avait néanmoins été immédiatement entachée par un contrôle antidopage positif, des traces de trimetazidine ayant été découvertes dans ses analyses. Kamila Valieva était alors devenue pour beaucoup le symbole des tricheries russes.

L’athlète a toutefois rejeté la faute sur son grand-père, traité à la trimétazidine après la pose d’un cœur artificiel. Selon elle, celui-ci aurait pu utiliser des ustensiles contenant de cette substance pour réaliser le dessert à la fra...


Lire la suite sur ParisMatch