Publicité

Attentats du 7 octobre : qui sont les victimes françaises à qui la nation a rendu hommage aux Invalides ?

Les portraits des Français et Françaises tués lors des attentats terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 ont été disposés dans la cour des Invalides, lors de l'hommage nationale rendu par la France, mercredi 7 février 2024.  - Credit:Thibault Camus - AP - Sipa
Les portraits des Français et Françaises tués lors des attentats terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 ont été disposés dans la cour des Invalides, lors de l'hommage nationale rendu par la France, mercredi 7 février 2024. - Credit:Thibault Camus - AP - Sipa

Quatre mois jour pour jour après l'attaque du Hamas, la France a rendu hommage à ses concitoyens victimes du groupe terroriste depuis le 7 octobre dernier. Au total, selon le Quai d'Orsay, 42 Français ont été tués, 6 ont été blessés et 7 pris en otage (4 d'entre eux ont été libérés depuis).

La France est le seul pays européen à organiser un hommage national pour ses concitoyens victimes du Hamas. Il faut dire que l'Hexagone paye le plus lourd tribut pour un pays étranger, devant la Thaïlande et les États-Unis. Jamais autant de Français n'avaient été tués dans un attentat depuis celui de Nice en juillet 2016.À LIRE AUSSI Hommage aux victimes françaises du 7 octobre : « Nous sommes 68 millions de Français endeuillés »Parmi les victimes, certaines avaient la double nationalité franco-israélienne, comme Avidan Torgeman. Né à Bordeaux, il faisait partie des organisateurs du festival Supernova où des centaines de personnes ont été tuées. D'autres Français y ont perdu la vie, dont Céline Ben David-Nagar, mère d'un bébé de 6 mois et participante du festival, et Sigal Levy, 31 ans, bénévole de l'événement qui devait se marier prochainement.

 - Credit: ©  Debbie Hill/UPI/Shutterstock/SIPA / SIPA / Debbie Hill/UPI//SIPA
- Credit: © Debbie Hill/UPI/Shutterstock/SIPA / SIPA / Debbie Hill/UPI//SIPA

Au moins un tiers des victimes du 7 octobre ont été tuées au festival Supernova.  © Debbie Hill/UPI/Shutterstock/SIPA / SIPA / Debbie Hill/UPI//SIPA

Le 7 octobre, des Français ont aussi été assassinés dans les kibboutz. À Nir Oz, Carmela Dan, 80 ans, et sa petite-fille Noya Dan, 12 ans, ont été tuées.

Dans le village de Netiv HaA [...] Lire la suite