Publicité

« On veut bouger du Parc des princes » : guerre ouverte entre le PSG et la Mairie de Paris

Nasser al-Khelaïfi menace désormais de quitter le Parc des princes.  - Credit:Martin Meissner/AP/SIPA / SIPA / Martin Meissner/AP/SIPA
Nasser al-Khelaïfi menace désormais de quitter le Parc des princes. - Credit:Martin Meissner/AP/SIPA / SIPA / Martin Meissner/AP/SIPA

La guerre entre le PSG et la Mairie de Paris se poursuit. Jeudi 8 février, en marge d'un congrès de l'UEFA à Paris, le président du club, Nasser al-Khelaïfi, a tenu à répondre à la Mairie de Paris, qui refuse de vendre le Parc des princes au club.

« C'est trop facile de dire maintenant que le stade n'est plus à vendre. On sait ce que l'on veut, on a gâché des années à vouloir acheter le Parc. C'est fini maintenant. On veut bouger du Parc », a-t-il déclaré. Le sujet est sur la table depuis plusieurs années maintenant, mais les relations entre les deux parties sont au plus bas depuis près de deux ans.

Refus de la Mairie

Mardi 6 février, au Conseil de Paris, la majorité avait réaffirmé sa volonté de conserver l'enceinte historique du club parisien dans son giron, en défendant un vœu réaffirmant l'appartenance du stade au patrimoine parisien. « Le souhait du propriétaire du PSG d'acquérir le stade ne saurait prévaloir sur la volonté que cette enceinte mythique demeure dans le patrimoine des Parisiennes et des Parisiens », indique un texte que l'exécutif va soumettre aux conseillers de Paris.

À LIRE AUSSI Le tacle du lundi – PSG : mais à quoi joue Nasser al-Khelaïfi ? Début janvier 2024, le président du PSG avait laissé entendre que la Mairie refusait de vendre le stade au club pour des raisons racistes. Il expliquait alors, au sujet du projet de vente du stade : « Certains disent : on reprend les discussions, d'autres : on ne vend pas au Qatar. Est-ce que c'est pa [...] Lire la suite