Publicité

Uruguay: convoqué pour la première fois par Bielsa, Suarez va affronter l’Argentine de son ami Messi

Retrouvailles entre amis. Luis Suarez a été convoqué ce lundi pour la première fois par le nouveau sélectionneur de l'Uruguay, Marcelo Bielsa. Il va retrouver Lionel Messi, 36 ans comme lui, appelé par Lionel Scaloni avec l'Argentine pour le choc des éliminatoires sud-américains pour la Coupe du monde 2026 (dans la nuit de jeudi à vendredi). Le meilleur buteur de l'histoire de la Celeste (68 buts), qui brille avec le Gremio Porto Alegre (au Brésil), a été appelé par son sélectionneur argentin, originaire comme Messi de la ville de Rosario.
Marcelo Bielsa, qui a pris les rênes de l'Uruguay en mai dernier, n'avait pas convoqué "El Pistolero" lors des quatre premières rencontres qualificatives pour la Coupe du monde aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique à l'issue d'un piètre Mondial 2022 de l'Uruguay, éliminé en phase de poules au Qatar.

Suarez et Messi bientôt réunis à Miami?

L'autre "historique" de l'attaque uruguayenne, Edinson Cavani (36 ans, deuxième meilleur buteur avec 58 buts), qui évolue désormais à Boca Juniors en Argentine mais s'est blessé ce week-end, n'a en revanche toujours pas été rappelé pour reformer son ancien duo avec Suarez. Lionel Messi, qui évolué désormais à l’Inter Miami (États-Unis) enchaîne lui les sélections avec les champions du monde. Il a signé un doublé lors du dernier match face au Pérou (2-0). Il faisait son retour dans le onze de départ après être entré en deuxième période lors du match précédent contre le Paraguay (1-0).

L'Argentine a jusqu'ici réalisé un sans-faute dans ces qualifications, avec quatre victoires en autant de matches. L'Albiceleste possède cinq longueurs d'avance sur un trio Venezuela, Brésil et Uruguay. Messi et Suarez ont toujours affiché leur profonde amitié, née de leurs années à Barcelone, où ils ont formé la mythique MSN, en compagnie de Neymar de 2014 à 2017. Suarez pourrait rejoindre Messi à Miami en début d’année prochaine en Major League Soccer, après la fin de son contrat au Gremio.

Article original publié sur RMC Sport