Publicité

Ulysse Nardin : Diver X Skeleton Black

Ulysse Nardin : Diver X Skeleton Black

En règle générale, les montres squelettes offrent une lisibilité médiocre. Voir les entrailles de la mécanique, c’est chouette mais cette armada de ponts, rouages, dentures, et autres pignons ne facilite pas la lecture de l’heure.

L’Ulysse Nardin Diver X Skeleton Black y remédie en partie grâce au fort contraste du X central, aux aiguilles massives couvertes de Super Luminova et cette partie gauche, libérée de toute pièce horlogère. À 6 heures bat l’oscillateur, dont les rayons bleutés rappellent qu’il est en silicium et donc insensible aux champs magnétiques. À midi, on devine le ressort de barillet, couvert par son cache en carbonium. Ce matériau, apparu sur la montre Freak X il y a quelques années, est à la fois résistant, léger et son impact environnemental est quasiment deux fois moindre que la fibre de carbone classique (il est à base de matières résiduelles). Le carbonium est aussi utilisé pour la lunette unidirectionnelle (plongeuse oblige).

Le mouvement automatique maison, avec sa masse oscillante en forme de X, dispose d’une réserve de marche de 72 heures. Comme Ulysse Nardin (voir ci-dessous) veut mettre en avant sa conscience écologique, il propose sa montre, en plus de ce caoutchouc flashy, avec un bracelet tissé à partir de filets de pêche recyclés.

Ulysse Nardin Diver X Skeleton Black : fiche technique

Diamètre : 44 mm
Mouvement : UN-372 automatique
Boîtier : titane DLC noir
Prix : 23 300 € (175 exemplaires)
Site : Lire la suite sur Sport Auto