Publicité

Ukraine: l'armée russe dit avoir repoussé une offensive sur un front long de 95 km dans l'est

L'armée russe a affirmé vendredi avoir repoussé 26 attaques ukrainiennes sur un front long de 95 kilomètres dans le secteur de Soledar, dans l'est de l'Ukraine, près de la ville-symbole de Bakhmout, au moment où une vaste offensive de Kiev se profile.

"Dans la direction tactique de Soledar, l'ennemi a mené hier (jeudi) une offensive sur toute la ligne de contact, d'une longueur de plus de 95 kilomètres. Les unités de l'armée ukrainienne ont mené 26 attaques impliquant plus de 1000 militaires et jusqu'à 40 chars", a indiqué le ministère russe de la Défense.

"Toutes les attaques des unités ukrainiennes ont été repoussées. Aucune percée de la défense des forces russes n'a pas été permise", ajoute le ministère.

Nos confrères de l'AFP n'ont pas été en mesure de vérifier ces informations de source indépendante.

Redéploiement d'unités russes au nord de Bakhmout

La localité de Soledar, conquise en janvier par les forces russes, est située à une dizaine de kilomètres au nord de Bakhmout. Plus tôt dans la journée, l'armée ukrainienne a affirmé avoir avancé de deux kilomètres autour de Bakhmout, épicentre des combats dans l'est de l'Ukraine. Le patron du groupe paramilitaire russe Wagner a lui aussi plusieurs fois accusé l'armée régulière russe d'avoir battu en retraite à Bakhmout ces derniers jours.

Sans admettre explicitement un recul, le ministère russe de la Défense a fait part vendredi d'un redéploiement d'unités au nord de Bakhmout, dans la zone du "réservoir de Berkhivske", pour "renforcer la durabilité de la défense".

Il également a réaffirmé que des "groupes d'assaut", terme désignant les unités du groupe paramilitaire Wagner, continuaient à attaquer dans l'ouest de Bakhmout, dernière partie de la ville qui échappe à Moscou.

"Des unités de parachutistes les soutiennent et empêchent les tentatives de l'armée ukrainienne de contre-attaquer sur les flancs", a ajouté le ministère.

Toujours pas de grande contre-offensive ukrainienne

L'Ukraine dit depuis plusieurs mois préparer une grande offensive, alors que le front est en grande partie figé depuis l'année dernière, l'essentiel des combats se déroulant pour le contrôle de Bakhmout, dans l'est.

L'armée russe avait déjà démenti jeudi soir toute "percée" de ses défenses par les troupes ukrainiennes et affirmé avoir la situation "sous contrôle", après que des blogueurs militaires prorusses se sont alarmés du possible début de l'offensive.

Article original publié sur BFMTV.com