Publicité

UFC: "Les revanches ne m'intéressent pas", Makhachev sait contre qui il veut défendre sa ceinture

"Les revanches ne m'intéressent pas". Islam Makhachev a ainsi balayé d'un revers de main, ce samedi, au micro du média russe Ushatayka, les rumeurs autour de potentielles revanches directes contre Charles Oliveira ou encore Arman Tsarukyan pour sa prochaine défense de titre.

"Il y a Gaethje qui mérite un combat. Je pense que ça serait plus intéressant de l'affronter", a reconnu le champion des lightweights de l'UFC qui a même proposé la date du 9 mars pour laisser sa chance à l'Américain de 35 ans.

"Pour être honnête, j'ai déjà dit que je n'étais pas tant intéressé que ça par les revanches. Si vous voulez dresser un (bon) historique de ceux que vous avez vaincus, vous êtes obligé d'ajouter de nouveaux noms (à votre tableau de chasse)", a ainsi déclaré le Daghestanais, dans les couloirs de l'Agenda Arena de Dubai, en marge d'une soirée de boxe organisée par l'IBA, ce samedi, où McGregor a également été aperçu.

L'UFC 299, à Miami, en ligne de mire

"Peut-être que ce combat pourrait se faire en mars. Sûrement lors d'un évènement numéroté", a ainsi lâché Islam Makhachev. Alors que le jeûne du mois de ramadan, du 10 mars au 9 avril 2024, empêchera le Daghestanais d'être actif dans la cage, lui qui s'est toujours refusé à combattre pendant cette période, la porte est ainsi ouverte pour un retour probable lors de l'UFC 299 le 9 mars prochain à Miami.

Si Justin Gaethje (25-4) reste un sérieux prétendant au titre après son dernier KO contre Dustin Poirier en juillet dernier, le numéro 1 des contenders, Charles Oliveira, a de quoi se morfondre. La chance de revanche du Brésilien lui est passée entre les doigts, à la mi-octobre déjà, après une vilaine blessure à l'arcade qui le laissait forfait, dix jours seulement avant son combat, en main-event de l'UFC 294.

La même désillusion peut s'emparer du clan Tsarukyan. Classé numéro 4 des contenders, et défait en 2019 par le Russe, l'Arménien avait de réels espoirs d'obtenir directement sa revanche après un gros KO sur Beneil Dariush, dès le 1er round, le 3 décembre dernier.

Et au call-out du combattant de 27 ans qui déclarait il y a quelques semaines qu'il allait prochainement mettre KO le champion Makhachev, ce dernier a répondu, sourire en coin: "il a déjà eu cette chance. Il a déjà eu sa chance pour tenter de me mettre KO mais il n'y est pas parvenu. Il n'a même pas remporté un seul round. Laissons-le s'entraîner encore. Laissons-le grandir. S'il gagne encore un combat de belle manière alors l'UFC lui donnera sa revanche".

Article original publié sur RMC Sport