Publicité

U2 : Bono rend hommage à Alexeï Navalny

Le leader du groupe irlandais U2, Bono, avait déjà pris la parole pour défendre la liberté de Navalny.  - Credit:Cover Images / Faye's Vision/Cover Images
Le leader du groupe irlandais U2, Bono, avait déjà pris la parole pour défendre la liberté de Navalny. - Credit:Cover Images / Faye's Vision/Cover Images

Bono et U2 sont bien connus pour leur engagement politique. Il n'était donc pas envisageable pour le groupe de passer sous silence la mort toujours non élucidée de l'opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, dans une colonie pénitentiaire de l'extrême nord russe surnommée « Loup polaire », le 16 février.

C'est depuis la scène du Sphere à Las Vegas, où les Irlandais assurent une série de concerts depuis septembre, que le chanteur a demandé au public, samedi, de scander le nom du défunt. « Poutine ne dira probablement jamais son nom. Ce soir, nous qui croyons à la liberté, nous devons dire son nom », a insisté Bono.

Les spectateurs ont alors clamé tous en chœur, de plus en plus fort, le nom de celui pour qui « la liberté n'est pas qu'un mot dans une chanson », selon les propos de Bono.

Le monde libre en danger

Avant cet hommage collectif à Alexeï Navalny, l'interprète de « Bloody Sunday » avait évoqué l'Ukraine et son invasion « par Poutine ». Dans son discours, que relaye le NME, le chanteur de « With or Without You » s'est remémoré son voyage et son concert dans le métro de Kiev, en Ukraine, avec son complice The Edge. Alors que les élections présidentielles américaines se dérouleront dans quelques mois et que le candidat Trump a promis de « régler le problème [de l'Ukraine] en 24 heures » s'il était élu, Bono a rappelé l'importance de l'aide américaine dans ce conflit.

À LIRE AUSSI Les quatre moments les plus fous de la vie de Bono « Edge et moi avons pu no [...] Lire la suite