Publicité

Trois soldats américains tués en Jordanie : Biden menace de représailles

Le président américain s'est exprimé dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 janvier 2024 après la mort de trois soldats américains en Jordanie.   - Credit:Yuri Gripas / MAXPPP / UPI/MAXPPP
Le président américain s'est exprimé dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 janvier 2024 après la mort de trois soldats américains en Jordanie. - Credit:Yuri Gripas / MAXPPP / UPI/MAXPPP

De nouvelles tensions se profilent entre Israël, ses alliés et l'Iran. La nuit dernière, une attaque au drone en Jordanie, près de la frontière syrienne, a fait au moins 34 blessés, dont 8 ont été évacués, et tué 3 militaires américains. Une première au Moyen-Orient depuis l'attaque du Hamas, le 7 octobre dernier.

Cette nouvelle perte ouvre la voie à une riposte des États-Unis, comme l'a affirmé le président Joe Biden : « Nous allons répondre », a-t-il assuré dimanche, en marge d'un déplacement en Caroline du Sud, après cette attaque lancée contre une base américaine en plein désert à la frontière avec l'Irak et la Syrie. Le président américain s'est exprimé sur ces événements dans un communiqué cité par l'Agence France-Presse. Un texte dans lequel il dit avoir « le cœur lourd » et pointe des « groupes de combattants radicaux soutenus par l'Iran ».

« Nous savons que cela a été mené par des groupes de combattants radicaux soutenus par l'Iran opérant en Syrie et en Irak. […] N'ayez aucun doute : nous allons faire rendre des comptes à tous les responsables, quand et comme nous le voulons », a renchéri le président des États-Unis.

Au sein de la base prise pour cible, près 350 membres de l'armée de terre et de l'air assurent des missions de soutien essentielles, y compris dans le cadre de la lutte contre le groupe État islamique.

À LIRE AUSSI Le Pakistan annonce avoir frappé des « caches terroristes » en Iran

La mise au point de l'Iran à l'ONU

De son côté, la représe [...] Lire la suite