Publicité

Tottenham: le nouveau gardien titulaire remercie Lloris pour son aide

Le déclassement brutal vécu par Hugo Lloris (36 ans) ne l’empêche pas de rester au service de Tottenham. Le gardien français, écarté des rencontres depuis le début de la saison, continue de distiller ses précieux conseils au niveau titulaire Guglielmo Vicario (27 ans), recruté en provenance d’Empoli contre 20 millions d’euros cet été. Dans une interview à Sky Sports, l’Italien loue le soutien bénéfique du champion du monde 2018.

"Il m’aide beaucoup à l’entraînement"

"Je dois simplement respecter Hugo pour la grande carrière qu’il a eue avec les Spurs et la France parce qu’il a décroché beaucoup de trophées et de finales", confie-t-il. "J’ai beaucoup de respect pour lui, c’est un grand homme. Il m’aide beaucoup à l’entraînement, c’est bon pour moi parce que c’est ma première année à l’étranger. C’est une nouvelle culture, une nouvelle façon de jouer au football. C’est un championnat différent de l’Italie."

"Pour moi, c’est un grand plaisir de m’entrainer avec eux. Je le remercie beaucoup pour tout ce qu’il fait pour moi."

Encore capitaine des Spurs la saison dernière, Lloris a perdu son brassard, son statut de titulaire et sa place dans le groupe pour les matchs depuis l’arrivée de l’entraîneur australien Ange Postecoglou cet été. Il est désormais relégué derrière Vicario et Fraser Forster et se contente dons des entraînements. Le club londonien a poussé l’ancien Niçois vers la sortie cet été, à un an de la fin de son contrat. Malgré des pistes en Arabie saoudite, à Newcastle ou à la Lazio Rome, il est finalement resté à Tottenham.

Mais le club ne compte pas sur lui et envisage un départ en janvier, même si Lloris a tout de même été inscrit sur la liste des joueurs éligibles pour jouer en Premier League. Il doit pour cela bénéficier d’une défection d’un de ses deux concurrents. En fin d’été, le recordman de sélections en équipe de France (145) avait expliqué avoir refusé une offre de l’OGC Nice, son club formateur. Ce que Florent Ghisolfi, directeur sportif, avait démenti en dénonçant une manœuvre d’agent.

Article original publié sur RMC Sport