Publicité

TotalÉnergies : des projets très controversés en Tanzanie et en Ouganda

La Première ministre Élisabeth Borne a estimé vendredi que "les militants du climat" étaient "dans leur rôle d'alerter" quand ils manifestent aux abords de l'Assemblée générale des actionnaires du groupe TotalÉnergies qu'ils accusent de "greenwashing". Deux projets en particulier, en Tanzanie et en Ouganda, sont pointés du doigt pour leur impact sur les écosystèmes et les populations locales.


Lire la suite sur FRANCE 24