Publicité

Le TFC regrette "le manque de dialogue avec les autorités compétentes" après l'interdiction de déplacement des supporters

Le TFC hausse le ton. Dans un communiqué, le club haut-garonnais a exprimé ses regrets à propos de l'absence de ses supporters au Groupama Stadium pour le déplacement à Lyon dimanche (17h05).

"Conscient des événements dramatiques récents qui émaillent le football français, le Toulouse Football Club reconnaît la nécessité d'une rigueur exemplaire quant aux conditions d'organisation des évènements sportifs. Néanmoins, malgré ce contexte, nous regrettons le manque de dialogue avec les autorités compétentes chargées de l'organisation et de la sécurité", indique le Tef, qui exprime son "étonnement face au classement tardif de cette rencontre par la DNLH (Division nationale de lutte contre le hooliganisme)".

>> Toutes les infos sur la J15 de Ligue 1

L'avertissement aux supporters

La prise de décision tardive complique l'organisation des fans toulousains, qui s'étaient préparés à se rendre dans le Rhône pour la rencontre de la 15e journée de Ligue 1. "Le club regrette vivement les désagréments causés par cette mesure trop tardive, impactant directement nos supporters. Le Toulouse Football Club rappelle l'importance du respect des arrêtés ministériels et préfectoraux et enjoint l'ensemble de ses supporters à se conformer aux dispositions émises par les autorités locales", conclut le TFC.

Jeudi soir, le ministère de l'Intérieur a publié un arrêté détaillant toutes les interdictions de déplacements de supporters adverses pour ce week-end. Outre les Toulousains, les Lensois (ce vendredi à Montpellier), les Nantais (samedi à Paris), les Rémois (dimanche à Nice) et les Marseillais (dimanche à Lorient) sont également interdits de déplacement. Trois matchs de Coupe de France sont également concernés: Angoulême-Bordeaux, Saint-Étienne-Nîmes et FC Saint Méziéry-Auxerre.

Article original publié sur RMC Sport