Publicité

Tennis: Andy Murray déclare (encore) forfait pour Roland-Garros

Un forfait de plus à Roland-Garros. Selon la BBC, Andy Murray a préféré déclarer forfait pour Roland-Garros afin de privilégier la saison sur gazon dans la perspective de Wimbledon. L'Ecossais de 36 ans manquera donc le tournoi parisien pour la troisième année consécutive, n'ayant joué qu'une seule fois à Roland-Garros depuis 2017. Il rejoint la liste des joueurs ayant déjà déclaré forfait: Rafael Nadal, Matteo Berrettini et Nick Kyrgios.

Un Challenger remporté en mai

Le triple champion du Grand Chelem avait pourtant remporté le Challenger sur terre battue d'Aix-en-Provence en mai, mais il a eu du mal à être régulier sur cette surface. Un exploit pour le 42e mondial, qui avait réussi à battre le numéro 17 mondial Tommy Paul en revenant d'un set de retard pour décrocher son premier titre sur terre battue depuis 2016 et son premier trophée en simple depuis quatre ans.

Depuis Andy Murray a perdu contre son rival de longue date Stan Wawrinka à Bordeaux en début de semaine et a également été éliminé prématurément lors des tournois ATP de Rome, Madrid et Monte Carlo. Au mois de mai, l'Ecossais annonçait déjà qu'il n'était pas sûr de jouer à Roland Garros, déclarant au Guardian : "Il s'agit juste de savoir quelle est la bonne chose à prioriser à ce stade de ma carrière. J'ai confiance en mon corps, mais je suis conscient que ma meilleure chance de faire un grand parcours est plus susceptible de se produire à Wimbledon."

Une saison sur gazon privilégiée

Andy Murray a déjà prévu de participer aux Cinch Championships au Queen's Club, qui se dérouleront du 19 au 25 juin. Le premier événement de la saison britannique sur gazon sera le Surbiton Trophy, qui se déroulera du 4 au 11 juin. Finaliste à Roland-Garros en 2016, l'ancien numéro 1 mondial privilégie sa préparation pour Wimbledon (3-16 juillet), qu'il a remporté à deux reprises (2013, 2016).

L'Écossais était tombé à la 503e place du classement masculin après avoir subi en 2019 une opération à la hanche qui a sauvé sa carrière, mais est depuis remonté à la 42e place mondiale. À l'Open d'Australie en janvier, il a passé 10 heures et demie sur le court lors de ses victoires sur Matteo Berrettini et Thanasi Kokkinakis, avant d'être battu au troisième tour par Roberto Bautista Agut.

Article original publié sur RMC Sport