Publicité

TÉMOIGNAGE Je suis recouverte de 96 tatouages dessinés par des inconnus en deuil

C’est une proposition étonnante que Chelsea Rohrbough, 31 ans, a faite à ses abonnés. Sur son compte, la maman de deux enfants a invité près d’une centaine d’inconnus à choisir les tatouages ornant son corps. Un moyen selon elle de les aider à guérir d’un traumatisme.

Après avoir reçu plus de 7 000 demandes de motifs, y compris le prénom d’une personne transsexuelle désavouée par sa famille, Chelsea a sélectionné 96 tatouages faisant écho à des expériences douloureuses, des symboles de violence domestique ou de trafic sexuel.

Des histoires très différentes

« J’essaie d’accorder l’attention dont elles ont besoin aux personnes qui me contactent sur ma page » déclarait Chelsea au journal Mirror. « J’ai eu des affaires de meurtres n’ayant pas obtenu justice, des affaires de trafic sexuel, des personnes transgenres n’ayant pas été acceptées par leurs parents » poursuivait-elle. « Je veux faire prendre conscience de ces choses » indiquait-elle. Pour cela, elle choisit celle qui, selon elle, permettront de changer la vision des autres. Parmi elle, celle d’un père qui voulait rendre hommage à deux garçons ayant été assassinés. « J’ai écrit leurs numéros de maillot de football sur ma jambe » expliquait-elle.

Un espace sûr

Chelsea tente ainsi de faire de son compte TikTok un « espace sûr sans jugement entre les uns et les autres ». C’est en 2022 que la jeune maman démarre son projet en s’auto-tatouant mais elle n’accepte (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE On confond ma compagne avec ma mère à cause de nos 29 ans d'écart
TÉMOIGNAGE Mon perfectionnisme a failli ruiner ma vie
Il abandonne puis pend son chien pour une raison totalement futile et se fait prendre en pleine rue
TÉMOIGNAGE. “Mon ex m'a dit qu'il sortait le chien mais en fait il l'a enlevé”
La justice indemnise un couple pour la naissance non planifiée d'un enfant