Publicité

Le syndrome de Münchhausen : ces malades imaginaires prêts à tout

Dans cette série inédite, les psychiatres Hugo Bottemanne et Lucie Joly nous font découvrir ces troubles hors du commun qui frappent, souvent dans le secret, aussi bien l’anonyme que le proche, le parent, l’ami…  - Credit:
Dans cette série inédite, les psychiatres Hugo Bottemanne et Lucie Joly nous font découvrir ces troubles hors du commun qui frappent, souvent dans le secret, aussi bien l’anonyme que le proche, le parent, l’ami… - Credit:

Dans cette série inédite, les psychiatres Hugo Bottemanne (1) et Lucie Joly (2) nous font découvrir ces troubles hors du commun qui frappent, souvent dans le secret, aussi bien l'anonyme que le proche, le parent, l'ami… À travers un récit passionnant et sensible, les deux médecins décryptent les cheminements obscurs et souvent inquiétants de la maladie mentale.


Le professeur Grandmont, chef de service de médecine interne dans un grand hôpital parisien, est circonspect. Dans toute sa prestigieuse carrière universitaire, il n'a jamais été confronté à une maladie aussi complexe que celle d'Alexandrine, sa patiente. Malgré tous les examens réalisés, il ne trouve aucune explication aux pertes de connaissance brutales qui se répètent, la plongeant dans de profonds comas. Celle-ci a consulté dans tous les grands services parisiens sans qu'un de ses confrères et consœurs ne parvienne à percer ce mystère médical.

Des examens de plus en plus invasifs sont réalisés, à la recherche d'une tumeur ou d'une maladie rare. En vain. Lorsqu'il la reçoit dans son bureau pour lui signifier son impuissance, elle est en larmes, et l'implore de poursuivre les explorations, arguant que sa « vie est en danger » et que cette insidieuse maladie va ruiner son couple et sa carrière professionnelle.

À LIRE AUSSI Boris Cyrulnik, le psychiatre « un peu gourou », un peu vieux sage

Si l'histoire du professeur Grandmont et de sa patiente a été imaginée pour les besoins de cette chronique, le myst [...] Lire la suite