Publicité

Suspension de quatre ans requise pour Paul Pogba, après son test positif à la testostérone

Contrôlé positif à la testostérone et suspendu provisoirement depuis le 11 septembre, Paul Pogba risque une lourde suspension. Selon la presse italienne, le parquet national antidopage a requis quatre ans de suspension, soit le maximum dans ce type d'infractions.

Paul Pogba suspendu quatre ans? C'est ce que réclame le parquet national antidopage, d'après les informations de la presse italienne. Le milieu de terrain de la Juventus est suspendu, à titre provisoire, depuis le 11 septembre en raison d'un test positif à la testostérone après le match contre l'Udinese (20 août). Des résultats qui avaient été confirmé en octobre dernier, après des tests également positifs sur l'échantillon B.

Pas d'accord pour réduire la peine

La Gazzetta dello Sport rapporte ce jeudi que l'instance en charge de l'antidopage a requis le maximum: quatre ans de suspension, peine la plus lourde prévue pour ce type d'infractions selon l’article 11.2 alinéa 1 du code italien antidopage, en application des directives de l’Agence mondiale antidopage (AMA).

Il avait été question d'un éventuel accord entre le joueur et les instances italiennes, ce qui aurait permis de réduire la suspension à deux ans. Mais selon la presse locale, les discussions n'ont pas abouti. Cela passera donc devant le Tribunal national antidopage.

En cas de suspension de quatre ans actée, Paul Pogba ne retrouverait pas les terrains avant 2027: il aurait alors 34 ans. Depuis l'annonce du test positif, le joueur et son entourage plaident la prise non-intentionnelle et en-dehors de la compétition. "Si l'athlète peut établir qu'une ingestion ou une utilisation a eu lieu hors-compétition et sans rapport avec la performance sportive, alors la période de suspension sera de trois mois d’inéligibilité", précise le code italien antidopage à l'article 11.2 alinéa 4.1.

Article original publié sur RMC Sport

VIDÉO - Équipe de France : Rabiot "abattu" pour Pogba, suspendu à titre provisoire pour dopage