Publicité

Somme : un chef d’entreprise offre 1 000 euros pour l’aider à recruter un boucher

Déjà à la tête d'une quarantaine de salariés, le gérant de huit boucheries a du mal à recruter « depuis la pandémie de Covid-19 ». (Image d'illustration.)  - Credit:DOUCELIN ROMAIN/SIPA / SIPA / DOUCELIN ROMAIN/SIPA
Déjà à la tête d'une quarantaine de salariés, le gérant de huit boucheries a du mal à recruter « depuis la pandémie de Covid-19 ». (Image d'illustration.) - Credit:DOUCELIN ROMAIN/SIPA / SIPA / DOUCELIN ROMAIN/SIPA

Pour trouver du personnel, Vincent Dufrenoy a eu recours à une méthode radicale. Quiconque l'aidera à recruter un boucher pour l'une de ses huit boutiques recevra la somme de 1 000 euros, rapporte Le Parisien.

Ce gérant de la société VLM Tradition, basée dans les Hauts-de-France, a publié une petite annonce sur les réseaux sociaux ainsi que dans LeCourrier picard, mais sans succès. Déjà à la tête d'une quarantaine de salariés, Vincent Dufrenoy a du mal à trouver preneur « depuis la pandémie de Covid-19 ». Et ce, malgré un salaire attractif de 2 500 euros net ainsi que deux jours de repos par semaine et tous les jours fériés.

À LIRE AUSSI « Vous voulez m'embaucher, faites-moi rêver ! »

Une solution efficace

Celui ou celle qui aidera l'entrepreneur à recruter recevra la somme de 1 000 euros, une fois la période d'essai du salarié effectuée. C'est la troisième fois que Vincent Dufrenoy recourt à cette solution, qui s'est avérée payante les deux fois précédentes.

À LIRE AUSSI Le steak a-t-il une âme ?

Un salarié de 55 ans a ainsi été engagé comme responsable de magasin à Amiens, conseillé par un ami qui a bien perçu la somme attendue. En poste depuis plus d'un an, il « conseille à tout le monde de venir ici ».