Publicité

Une sextape impliquant un sénateur déstabilise la Chambre haute

Une affaire de sextape et de chantage, révélée par "Le Canard enchaîné", serait tenue secrète depuis trois mois par le président du Sénat, Gérard Larcher.

La vidéo compromettante, impliquant un sénateur, aurait été transmise à Gérard Larcher par la secrétaire générale du Sénat.   - Credit:STEPHANE DUPRAT/SIPA / SIPA / STEPHANE DUPRAT/SIPA
La vidéo compromettante, impliquant un sénateur, aurait été transmise à Gérard Larcher par la secrétaire générale du Sénat. - Credit:STEPHANE DUPRAT/SIPA / SIPA / STEPHANE DUPRAT/SIPA

Après l'affaire Guerriau, accusé d'avoir drogué une députée à son insu pour abuser d'elle, une nouvelle affaire risque d'éclabousser le palais du Luxembourg. Il est question de sextape et de chantage.

L'affaire, révélée par Le Canard enchaîné dans son édition du mercredi 7 février, aurait commencé en octobre 2023, au moment où un médecin officiant à la Chambre haute se serait plaint de son assistante médicale auprès du service des ressources humaines. Cette employée aurait prétendu être « intouchable » et « protégée par un parlementaire très influent ». Son moyen de pression : une vidéo compromettante qui lui permettrait « de pouvoir faire virer n'importe qui ».

Selon l'hebdomadaire satirique, l'assistante médicale « maître-chanteur » aurait montré la vidéo au médecin pour appuyer ses dires. Une vidéo sans équivoque, tournée par ses soins, dans laquelle on la verrait avec un sénateur, dans son bureau, le pantalon sur les chevilles.

Le médecin sous le coup d'une procédure de licenciement

Informé de l'affaire, Gérard Larcher, le président du Sénat, tenterait de garder cette histoire gênante secrète depuis trois mois. La vidéo lui aurait été transmise par la secrétaire générale du Sénat ayant entendu le médecin lors de sa plainte. Depuis, le professionnel de santé subirait les foudres des hauts dignitaires du palais du Luxembourg.

En poste depuis cinq ans, il serait sous le coup d'une « procédure de licenciement sans préavis et sans indemnité » depuis le début de [...] Lire la suite

VIDÉO - Karim Benzema renvoyé en correctionnelle dans l'affaire de la sextape