Publicité

Secrétaire d’État, ministre d’État ou délégué… Que signifient ces fonctions ?

Gabriel Attal pourrait annoncer de nouvelles nominations dans son gouvernement. (Image d'illustration)  - Credit:Eric TSCHAEN-POOL/SIPA / SIPA / Eric TSCHAEN-POOL/SIPA
Gabriel Attal pourrait annoncer de nouvelles nominations dans son gouvernement. (Image d'illustration) - Credit:Eric TSCHAEN-POOL/SIPA / SIPA / Eric TSCHAEN-POOL/SIPA

Le gouvernement fait durer le suspense. Deux semaines après avoir annoncé son gouvernement, Gabriel Attal n'a toujours pas voulu indiquer qui ferait partie de la seconde vague de nominations. Il faudra patienter après la déclaration de politique générale du nouveau Premier ministre, prévue le mardi 30 janvier, a appris France Télévisions.

Pour le moment, le gouvernement de Gabriel Attal est constitué de quatorze personnes, dont onze ministres et trois ministres délégués. Gabriel Attal devrait annoncer une seconde salve de nominations de ministres délégués et de secrétaires d'État. Mais quelles sont les différences entre ces postes ?

À LIRE AUSSI Remaniement : qui sont les ministres écartés du gouvernement Attal ? Le site Vie publique indique qu'il n'existe, dans les faits, aucune hiérarchie entre les membres d'un gouvernement. Si le Premier ministre « dispose d'une prédominance politique », il « n'est pas le supérieur hiérarchique de ses ministres, il n'a pas de moyens de les contraindre à prendre une mesure qu'ils se refusent à exécuter », est-il expliqué.

Les ministres de « plein exercice »

Les ministres dits de « plein exercice » sont « à la tête d'un département ministériel, dont les contours varient selon les gouvernements », est-il indiqué. Si des variations peuvent exister entre différents gouvernements, on retrouve généralement plusieurs appellations telles que l'Intérieur, la Justice, les Affaires étrangères ou l'Écologie.

Une fois nommés, ils peuvent [...] Lire la suite