Publicité

Les sargasses, nouveau cauchemar des Caraïbes !

La France agit contre ces algues qui envahissent les Caraïbes. Rendez-vous au forum du Point « Les Outre-mer aux avant-postes », à Paris, le 1er février.

Plongée sous un banc de sargasses en mer des Caraïbes. - Credit:ENERGY OBSERVER/SIPA

La vie aux Caraïbes est un rêve tropical, mais, ces derniers temps, l'éclat des îles est assombri par la prolifération de mystérieuses algues brunes : les sargasses. Leur arrivée massive pourrit la vie des habitants. « Ça pue la mort, se souvient Honoré Laurent, cuisinier depuis plus de trente ans à Saint-Martin. À plusieurs reprises, alors que je circulais sur mon scooter, j'ai dû m'arrêter brusquement pour vomir, tellement l'odeur prenait à la gorge. » Sur le plan environnemental, les écosystèmes côtiers souffrent. Tant qu'elles sont en mer, vivantes, les sargasses sont bienfaisantes pour la faune, abritant quantité de poissons, de crabes ou de langoustes – les meilleures, d'après les pêcheurs. Le problème se pose lorsqu'elles échouent en nombre sur le littoral. Là, ces bancs d'algues meurent, se décomposent et libèrent une trentaine de gaz, dont deux particulièrement neurotoxiques, qui absorbent l'oxygène, le sulfure d'hydrogène (H2S), reconnaissable à son odeur d'œuf pourri, et l'ammoniac. Tout ce qui vit sous l'épais tapis marron qu'elles forment est asphyxié. Les animaux marins et le corail succombent, étouffés par la matière visqueuse, tandis que la prairie initiale est remplacée par un herbier qui accueille des espèces exotiques envahissantes.

Un cauchemar environnemental aux lourdes répercussions économiques. Selon la Communauté caribéenne, les pertes se chiffrent en effet à 94 millions d'euros pour l'année 2022. Deuxième puissance maritime grâce à [...] Lire la suite

VIDÉO - Des marais salants en Chine ressemblent à la palette d'un peintre