Publicité

Salon de l’agriculture : Emmanuel Macron déambule dans un climat très tendu

Le président a inauguré le Salon de l'agriculture sous les sifflets.  - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP POOL / EPA
Le président a inauguré le Salon de l'agriculture sous les sifflets. - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP POOL / EPA

Un Salon de l'agriculture sous tension. Le parc des expositions de la porte de Versailles a ouvert ses portes au public avec plus d'une heure de retard. Le hall investi par des manifestants plus tôt dans la matinée, celui où se trouvent les vaches, les cochons et les chèvres, reste fermé. Il « ouvrira ultérieurement en fonction de la situation », ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. Ce n'est qu'à 13 h 30 que le président de la République a pu inaugurer le Salon sous les huées des agriculteurs. Retour sur une matinée tendue.

Que s'est-il passé à l'arrivée d'Emmanuel Macron ?

Le président de la République est arrivé aux alentours de 8 heures pour y rencontrer des syndicats et s'entretenir avec eux à huis clos. Au même moment, plusieurs militants des syndicats FNSEA, Coordination rurale et Jeunes Agriculteurs ont forcé une grille et fait irruption dans l'enceinte du parc des expositions de Versailles. Des CRS ont été déployés dans les allées. « Macron, démission ! » ont scandé les manifestants. Des heurts et des bagarres ont éclaté.

Ce qu'a annoncé le chef de l'État

Après s'être entretenu à huis clos avec les syndicats agricoles, Emmanuel Macron a pris la parole devant la presse et appelé au « calme ». « On ne résoudra pas la crise agricole aujourd'hui », a insisté le président de la République.

À LIRE AUSSI Fiasco du Salon de l'agriculture : deux conseillers de Macron sur le grilLe chef de l'État a annoncé la tenue d'une réunion avec « l'ensemble des [...] Lire la suite