Publicité

Sagan, Romy, Cloclo, Lino : les héritages maudits des stars

Romy Schneider et son mari Daniel Biasini, à Munich (Allemagne), le 14 janvier 1978.  - Credit:DPA/Abaca
Romy Schneider et son mari Daniel Biasini, à Munich (Allemagne), le 14 janvier 1978. - Credit:DPA/Abaca

Il y a ceux qui prévoient tout, pensant éviter des drames qui finiront quand même par surgir... Ceux qui ne touchent à rien – après moi le déluge ! – par facilité ou lâcheté, évitant de froisser l'un ou l'autre héritier par des actes qui pourraient être incompris... Et ceux qui laissent une montagne de dettes à régler par leurs successeurs – merci du cadeau.

Sans oublier les originaux, comme Karl Lagerfeld, qui choisit comme ultime caprice de laisser quelques centaines de milliers d'euros à sa chatte Choupette pour assurer ses vieux jours, comme le rappelle le journaliste Bernard Pascuito dans son livre Les Héritiers, un éclairage très documenté sur les nombreux psychodrames survenus autour d'héritages célèbres : Johnny Hallyday, Jean-Luc Delarue, Alain Bashung ou encore Charles Trenet...

Les 50 000 œuvres de Picasso

L'auteur revient notamment sur l'incroyable succession de Picasso, évaluée à 800 millions d'euros actuels, que le maître abandonne sans aucune instruction. « Ce genre de choses, ça porte la poisse », avançait le maître en guise d'excuse... Résultat : ses multiples ayants droit vont basculer en plein cauchemar lorsque s'ouvre la succession après quatre années d'inventaire.

D'un côté les héritiers légaux – son fils Paolo et Jacqueline Roque, sa seconde épouse –, de l'autre Maya, la fille que le peintre a eue avec l'une de ses nombreuses maîtresses, ainsi que Claude et Paloma, les enfants nés de sa relation avec Françoise Gilot.

« Chaque héritier a s [...] Lire la suite