Publicité

Russie : un avion militaire s’écrase avec 65 prisonniers ukrainiens à bord

Un avion de transport militaire russe Il-76 (illustration).  - Credit:/SPUTNIK/SIPA / SIPA / /SPUTNIK/SIPA
Un avion de transport militaire russe Il-76 (illustration). - Credit:/SPUTNIK/SIPA / SIPA / /SPUTNIK/SIPA

La Russie a accusé l'Ukraine d'avoir abattu mercredi un avion de transport militaire russe au-dessus de la région frontalière de Belgorod, tuant tous ses occupants, dont 65 prisonniers ukrainiens selon Moscou. L'Ukraine n'a pas répondu directement à ces affirmations, mais le renseignement militaire (GUR) a affirmé « ne pas disposer d'informations fiables » sur les passagers du Il-76 abattu, tout en confirmant qu'un échange de prisonniers était « prévu », mais n'avait finalement pas eu lieu.

Plus tôt, le ministère russe de la Défense avait reproché à l'Ukraine d'avoir « abattu » un avion militaire russe qui transportait « des militaires ukrainiens en vue d'un échange ». D'après Moscou, l'armée ukrainienne « savait » que les Russes emmèneraient les prisonniers par avion à Belgorod, puis à un point de rendez-vous à la frontière. Le renseignement ukrainien a au contraire assuré que Kiev n'avait « pas été informé » de la nécessité de sécuriser l'espace aérien dans la zone. L'Ukraine ne connaissait pas « le nombre de véhicules, la route et le mode de transport des prisonniers », a-t-il affirmé, reprochant à Moscou de les avoir dans ce cas délibérément « mis en danger ».

Les passagers sont morts

L'armée russe soutient de son côté que les forces ukrainiennes ont lancé « deux missiles » issus « d'un système de défense antiaérien » pour abattre l'avion de transport militaire Il-76 et pouvoir ensuite « accuser la Russie ». L'avion s'est écrasé près du village russe de I [...] Lire la suite