Publicité

Rumeurs d’assassinat de Macron en Ukraine : l’Élysée répond à une provocation de Dmitri Medvedev

Le président de la République avait initialement prévu un déplacement en Ukraine lors de ce mois de février.  - Credit:Eric Tschaen- Pool/SIPA / SIPA / Eric Tschaen- Pool/SIPA
Le président de la République avait initialement prévu un déplacement en Ukraine lors de ce mois de février. - Credit:Eric Tschaen- Pool/SIPA / SIPA / Eric Tschaen- Pool/SIPA

Initialement programmé pour le mois de février, le déplacement d'Emmanuel Macron en Ukraine a été reporté. Pour autant, le voyage aura bien lieu. Alors que les réseaux sociaux russes ont relayé la rumeur d'un projet d'attentat durant sa visite, le président de la République a « bien l'intention de se rendre d'ici à la mi-mars » en Ukraine, a indiqué son entourage à l'Agence France-Presse (AFP). « Il n'y a jamais eu de question de sécurité dans le calendrier de la visite. Cette question ne s'est jamais posée », assure-t-on dans l'entourage du chef de l'État.

Selon une vidéo attribuée à France 24 diffusée sur les réseaux russes mais dénoncée comme un « fake » par la chaîne, le chef de l'État aurait annulé son voyage après la détection par les « services secrets français » d'un projet « d'assassinat » à son encontre.

À LIRE AUSSI Désinformation : la France vue par les trolls russesL'ancien président russe Dmitri Medvedev, aujourd'hui numéro deux du Conseil de sécurité du pays, a ironisé sur la visite qu'Emmanuel Macron a d'abord annoncée pour février, puis d'ici à la mi-mars. « Macron semble avoir été si effrayé par un (projet d')assassinat réel ou présumé […] qu'il a annulé son voyage », a-t-il assuré sur X.

Une visite initialement programmée en février

Le chef de l'État français avait indiqué vendredi devant son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, venu signer un accord bilatéral de sécurité à Paris, qu'il se rendrait « avant la mi-mars » dans son pays. En [...] Lire la suite