Publicité

Le Royaume-Uni et les Pays-Bas veulent bâtir une "coalition internationale" pour livrer des F-16 à l'Ukraine

Londres veut bâtir une "coalition internationale" pour aider l'Ukraine à obtenir des avions de combat F-16, a indiqué Downing Street mardi à l'issue d'une rencontre entre le Premier ministre britannique Rishi Sunak et son homologue néerlandais Mark Rutte.

Réunis à l'occasion d'un sommet du Conseil de l'Europe en Islande, les deux hommes "sont convenus qu'ils allaient travailler ensemble pour bâtir une coalition internationale pour fournir à l'Ukraine des capacités aériennes de combat (...), en allant de la formation à la livraison d'avions F16", a indiqué Downing Street dans un communiqué.

"Un bon début pour la coalition!", a réagi le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans son message du soir, ajoutant: "Merci à tous".

Une demande répétée de Kiev

Le sommet, le quatrième seulement de l'organisation paneuropéenne en près de 75 ans d'existence, vise à multiplier les moyens de rendre la Russie pénalement responsable des destructions et des crimes causés par son invasion de l'Ukraine.

Rishi Sunak y a "réitéré sa conviction que la place légitime de l'Ukraine est au sein de l'Otan", a souligné Downing Street. "Les dirigeants sont d'accord sur l'importance pour les alliés de fournir une assistance à long terme en matière de sécurité à l'Ukraine".

Zelensky demande depuis des mois à ses alliés occidentaux de lui fournir également des avions qui permettraient à l'armée ukrainienne de frapper en profondeur les troupes russes, sans pour autant constituer une solution miracle dans le conflit.

Lundi à Londres, il a répété vouloir la mise en place "d'une coalition pour les avions" et s'est dit "très optimiste à ce sujet".

Le Royaume-Uni a déjà livré à l'Ukraine des missiles antichars, des canons d'artillerie, des systèmes de défense aérienne, des véhicules blindés de combat. Il a aussi fourni des chars britanniques Challenger à l'Ukraine et formé des soldats ukrainiens pour apprendre à les manier.

Article original publié sur BFMTV.com