Publicité

Roland-Garros: la belle histoire continue pour Pouille, en larmes après sa qualif pour le tableau principal

Roland-Garros: la belle histoire continue pour Pouille, en larmes après sa qualif pour le tableau principal

L'émotion, ce jeudi, sur le court 14 de Roland-Garros, a été si forte à la fin du match que Lucas Pouille, vainqueur en trois sets (1-6, 7-5, 6-0) de Jurij Rodionov au dernier tour des qualifications, a été rattrapé par les larmes sur sa chaise, comme sa compagne Clémence en tribunes. Au début du match, et malgré le soutien toujours inconditionnel du public parisien, Pouille a été submergé : il n'a pas remporté une seule fois sa mise en jeu dans le premier set.

Dans le deuxième, il a équilibré les débats et même réussi le break pour mener 5 jeux à 3. Il a alors servi pour égaliser à un set partout, mais n'a pu empêcher Rodionov de débreaker. L'Autrichien a néanmoins cédé la manche sur un dernier jeu de service complètement raté avec trois doubles fautes consécutives à la clé, dont une sur la balle de set. Pouille a alors fait cavalier seul dans le set décisif pour s'imposer en deux heures pile. Une victoire synonyme de place dans le tableau principal, dont le tirage au sort a été effectué en début d'après-midi.

L'éclaircie après la tempête

À 29 ans, le Français, ex-top 10, tente de retrouver son meilleur niveau après des années noires (blessures et dépression) qui l'ont vu plonger dans les profondeurs du classement. Il a bénéficié d'une invitation pour participer aux qualifications de Roland-Garros. Demi-finaliste de l'Open d'Australie 2019, Pouille n'a plus passé le premier tour d'un tournoi du Grand Chelem depuis sa défaite au deuxième tour de l'US Open 2019.

Il n'a plus remporté de match sur le circuit ATP depuis sa défaite au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid en mai 2022 et cette année, il avait joué jusque-là uniquement sur le circuit Challenger où il n'a remporté que trois matches pour quatre défaites.

Article original publié sur RMC Sport