Publicité

« La risée des autres » : le gros coup de gueule d’Antoine Adelisse contre la Fédération française de ski

À l’approche des Jeux d’été de Paris 2024, la pression est mise sur les athlètes français pour remporter le plus de médailles possible et faire briller le pays. Pourtant, nombre d’entre eux n’ont eu de cesse de répéter ces dernières années que le manque de moyens alloués au sport ne permettrait pas de se classer au sommet des nations mondiales. « Il fallait investir déjà 7 ans en arrière dans le sport, massivement », avait notamment lancé en 2021 Teddy Riner alors que le président Emmanuel Macron avait fixé un objectif de 80 à 90 médailles. Si cette mise en garde aurait pu servir d’exemple pour les prochaines échéances, elle semble n’avoir pas été entendue.

Alors que les Jeux d’hiver devraient avoir lieu en France en 2030, avec, n’en doutons pas, de nouveaux objectifs de médailles, la Fédération française de ski est pointée du doigt ce dimanche 10 mars par le champion Antoine Adelisse. Médaillé aux X Games, le Français a partagé son expérience dans un long texte publié sur Instagram. Actuellement en déplacement avec l’équipe de France, il explique être installé dans une « chambre mixte » d’une auberge de jeunesse « où les affaires humides sèchent sur les rambardes des lits superposés ». S’il fait cette description, c’est pour mettre en avant le manque de soutien de la Fédération française de ski, qui ne se cache pas, selon lui, de ne miser que sur le ski alpin et le biathlon. Pour rappel, le ski freestyle se compose de plusieurs disciplines : le saut, les bosses, le cross...


Lire la suite sur ParisMatch