Publicité

Recordman mondial de marathon, Kelvin Kiptum est mort dans un accident

Un destin tragique. Le détenteur du record du monde du marathon, le Kényan Kelvin Kiptum, favori pour le titre olympique aux Jeux de Paris 2024, est mort subitement, dimanche 11 février, dans un accident de voiture survenu dans son pays d’origine. Il était âgé de 24 ans, était marié et père de deux enfants.

Il était aux alentours de 23 heures, dimanche soir, et Kelvin Kiptum rentrait de son entraînement quand l’athlète « a perdu le contrôle (du véhicule) et fait une sortie de route », roulant sur « environ 60 mètres avant de heurter un gros arbre », à proximité de Kaptagat, dans la vallée du Rift, sa région d’origine.

Kelvin Kiptum a été tué sur le coup, tout comme son passager avant, son entraîneur, Gervais Hakizimana. Son autre passagère, une femme, a été sérieusement blessée et transportée à l’hôpital. Des images diffusées par les médias kényans montrent sa voiture, le pare-brise enfoncé et le toit disloqué par l’impact.

Image

L'épave du véhicule dans lequel le détenteur du record du monde de marathon du Kenya Kelvin Kiptum et son entraîneur ont été tués a été remorquée du lieu de l'accident. © Stringer / REUTERS

2 heures et 35 secondes

Kiptum avait fait une irruption tonitruante dans le monde du marathon en battant le record du monde de marathon à Chicago, en octobre 2023 (2 h 00 min et 35 secondes) et ce, dès son troisième marathon. Ce record était auparavant détenu par la légende de la discipl...


Lire la suite sur ParisMatch