Publicité

Real: "Ce qu'a dit Antetokounmpo est fantastique", Ancelotti a aimé la prise de position de la star des Bucks

Real: "Ce qu'a dit Antetokounmpo est fantastique", Ancelotti a aimé la prise de position de la star des Bucks

En conférence de presse avant le match de Liga face à la Real Sociedad ce mardi (22h), Carlo Ancelotti, a déclaré qu'il était d'accord à "100 %" avec l'affirmation devenue virale de la star des Milwaukee Bucks, Giannis Antetokounmpo, selon laquelle "il n'y a pas d'échec dans le sport".

"On perd beaucoup plus souvent qu'on ne gagne"

L'entraîneur du Real Madrid a fait l'éloge de la star de la NBA pour ses commentaires, déclarant lors d'une conférence de presse lundi: "Ce qu'a dit Antetokounmpo est fantastique. Je pense à 100 % la même chose que lui. Dans le sport, on ne peut pas parler d'échec, et comme dans la vie. L'échec, c'est quand vous n'essayez pas de faire quelque chose aussi bien que possible. Quand vous essayez de faire de votre mieux, vous avez la conscience tranquille, et ce n'est jamais un échec, pas seulement dans le sport, mais dans la vie".

Carlo Ancelotti est l'un des entraîneurs les plus titrés du football européen. Il a remporté 20 trophées au cours de sa carrière et est l'un des trois seuls à avoir gagné trois fois la Coupe d'Europe ou la Ligue des champions. Pour autant il l'assure: "Dans le sport, on perd beaucoup plus souvent qu'on ne gagne. J'ai une grande armoire avec beaucoup de trophées, mais si je devais y inclure tous ceux que j'ai perdus, ce ne serait pas une armoire, ce serait une maison."

"Ce n'est pas la bonne question"

Des propos qui font écho à une réponse largement partagée sur les réseaux sociaux, Giánnis Antetokoúnmpo s'expliquait sur la saison des Milwaukee Bucks, après l'élimination de son équipe des playoffs de la NBA par le Miami Heat. "Ce n'est pas un échec, c'est une étape vers le succès", avait déclaré mercredi la star grecque, champion de la NBA et MVP des finales en 2021, et sept fois All-Star de la NBA.

"Il n'y a pas d'échec dans le sport. Il y a des bons jours, des mauvais jours, des jours où l'on réussit, d'autres où l'on ne réussit pas. Certains jours, c'est votre tour, d'autres jours, ce n'est pas votre tour. Et c'est ça le sport. On ne gagne pas toujours. Michael Jordan a joué pendant 15 ans et a remporté six championnats. Les neuf autres années ont-elles été un échec ? Ce n'est pas la bonne question."

Le Real Madrid affronte la Real Sociedad ce mardi en Liga avant de jouer la finale de la Coupe du Roi contre Osasuna samedi. Un déplacement que les Merengues feront sans Vinicius ni Eduardo Camavinga, suspendus, ni David Alaba, Luka Modric et Ferland Mendy, blessés, et Karim Benzema, absent du groupe. L'équipe d'Ancelotti sera ensuite confrontée à l'un de ses tests les plus difficiles de la saison contre Manchester City en demi-finale aller de la Ligue des champions le 9 mai.

Article original publié sur RMC Sport