Publicité

Punaises de lit : les légions romaines sont-elles à l’origine de leur propagation ?

De rares fossiles de punaises de lit ont été identifiés en Angleterre. Les parasites auraient été transportés dans les bagages des légions romaines.

Des thorax de punaises de lit trouvés en Grande-Bretagne sur un site archéologique romain. (Photo d'illustration). - Credit:Carolyn Kaster/AP/SIPA / SIPA / Carolyn Kaster/AP/SIPA

Les punaises de lit présentes en Europe depuis l'Antiquité ? Des archéologues britanniques ont découvert que les Romains ont apporté ces insectes lors de leur conquête de la Grande-Bretagne, relate le Guardian. Katie Wyse Jackson, étudiante de 24 ans à l'University College de Dublin (UCD) en master de recherche en archéo-entomologie, est à l'origine de cette découverte faite à Vindolanda, un site de garnison romaine au sud du mur d'Hadrien, en Angleterre.

Le site, qui date d'environ 100 ans après J.-C., présente plusieurs couches. Sur l'une d'entre elles, l'étudiante a trouvé deux thorax qui proviendraient de spécimens de Cimex lectularius, la punaise de lit commune. Pour le Dr Andrew Birley, qui dirige cette équipe archéologique, « il est incroyablement rare de trouver (des punaises de lit) dans un contexte ancien ».

Des matelas de paille

L'archéo-entomologue a indiqué qu'à l'époque, il était envisagé que ces insectes puissent servir de traitement, notamment pour les infections des oreilles. « Trouver ce genre de choses contribue à humaniser les gens du passé », a confié Katie Wyse Jackson auprès du journal. Un autre site romain en Angleterre a permis la découverte de morceaux de cet insecte mais ceux de Vindolanda sont « les plus anciens découverts en Grande-Bretagne jusqu'à présent », a affirmé le Dr Stephen Davis, maître de conférences en archéologie environnementale à l'UCD et également membre de l'équipe scientifique.

À LIRE AUSSI Des punaises de lit

« Le [...] Lire la suite

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia sur les punaises de lit : "Ce sont eux les premiers transporteurs de punaises de lit, il faut le dire"