Publicité

PSG: "Il est temps que les choses bougent", les ultras appellent à une mobilisation au siège du club

PSG: "Il est temps que les choses bougent", les ultras appellent à une mobilisation au siège du club

Des banderoles ont déjà été déployées lundi devant le Camp des Loges. Et elles ont donné le ton. Au lendemain d’une nouvelle défaite contre Lorient en Ligue 1 (1-3), des membres du Collectif Ultras Paris se sont rendus au centre d’entraînement pour exprimer leur colère. Les joueurs et la direction du club en ont pris pour leur grade. "Vous ne représentez en rien notre ville… qui se reconnait dans ce PSG? Cassez-vous", pouvait-on lire sur l’un des messages affichés dans les Yvelines.

Deux jours plus tard, les habitués du Virage Auteuil vont à nouveau se faire entendre. Devant le siège du club, cette fois. Le CUP a diffusé un communiqué dans lequel les "amoureux du Paris Saint-Germain" sont appelés à se mobiliser ce mercredi à 18h devant la Factory, située à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). "Il est temps que les choses bougent et que l’institution Paris Saint-Germain retrouve son âme, son esprit parisien et sa splendeur, écrit le CUP. L’événement doit être pacifique, le but est de faire avancer les choses de manière structurée et intelligente."

Messi suspendu deux semaines

Cet appel à la contestation intervient au moment où le PSG a décidé de sanctionner Lionel Messi. L’attaquant argentin vient d’être suspendu deux semaines pour s’être rendu en Arabie saoudite sans l’autorisation de ses dirigeants. Le septuple Ballon d’or sera privé de matchs, d’entraînement et de salaire durant cette période. Christophe Galtier va devoir composer sans lui pour le déplacement à Troyes (dimanche) et la réception d’Ajaccio (le 13 mai). Deux matchs qui vont se disputer dans un contexte très tendu, alors que le onzième titre de l’histoire du club n’est pas encore assuré.

Article original publié sur RMC Sport