Publicité

PSG-OM: la justice condamne le militant écologiste entré sur la pelouse en plein match

PSG-OM: la justice condamne le militant écologiste entré sur la pelouse en plein match

Il y a quelques mois, quelques militants du collectif Dernière Rénovation s’étaient illustrés pour avoir interrompu quelques rencontres sportives. Le 16 octobre, un des membres du groupe était parvenu à entrer sur la pelouse du Parc des Princes, entrainant la brève interruption du match entre le PSG et l’OM.

Passé devant la justice en avril, le militant connaît désormais sa peine. Loïc a écopé d’une amende de 800 euros avec un sursis de cinq ans, ainsi qu’une interdiction de stade pendant deux ans, a fait savoir Dernière Rénovation.

Dans des propos repris par L’Équipe, l’avocate du militant s’est dit "déçue", tout en relevant que la sanction est moins sévère que celle prononcée contre les deux membres du collectif qui avaient interrompu le match de rugby entre le Stade Toulousain et le Stade Français: "Elle n'est pas surprenante, mais la sanction est toutefois beaucoup moins sévère que celle prononcée hier."

Une peine de prison avec sursis pour deux autres militants

En novembre dernier, deux membres de Dernière Rénovation s’étaient illustrés pour s’être accrochés aux poteaux durant un match de Top 14 entre le Stade Toulousain et le Stade Français. Ce qui avait entraîné un arrêt du match pendant quelques minutes. Eux aussi jugés cette semaine, les deux hommes ont été condamnés mercredi par le tribunal correctionnel de Toulouse à deux mois de prison avec sursis, accompagné d’une amende de 7188 euros. Une interdiction de stade pendant deux ans s’ajoute à la peine.

Via un communiqué, le collectif a dénoncé une réponse judiciaire "disproportionnée" et "une criminalisation des défenseurs de l’environnement (...) alors qu’ils ont agi à visage découvert de manière non-violente". Dernière Rénovation informe également que les deux militants feront appel de cette décision dans les prochains jours.

Article original publié sur RMC Sport