Publicité

PSG: vers une nouvelle sanction avec retenue de la prime d’éthique pour Lionel Messi?

PSG: vers une nouvelle sanction avec retenue de la prime d’éthique pour Lionel Messi?

Mardi soir, alors qu’il n'avait pas forcément habitué à autant de fermeté, le Paris Saint-Germain version QSI a pris tout le monde de court en décidant d'infliger deux semaines de suspension à Lionel Messi. Ce qu’aucun autre club n’avait jamais osé faire. La raison? L’attaquant argentin s’est permis de rater le premier entraînement de la semaine, lundi, au lendemain d’une défaite (1-3) contre Lorient à domicile.

Le septuple Ballon d’or s’est accordé une petite virée en Arabie Saoudite, où il était attendu pour honorer son contrat avec l’office du tourisme du royaume, sans avoir obtenu au préalable l’accord du club de la capitale.

Silence radio dans l'entourage de Messi

Cette première incartade entache le bilan parisien du champion du monde, d’autant plus qu’il est privé de matchs, d'entraînement et de salaire durant ces quinze jours de suspension. Le Paris Saint-Germain a engagé une procédure disciplinaire classique, après ce qu'il qualifie de manquement de la part d'un employé, qui plus est sans aucune autorisation.

Avant de lancer cette procédure, le PSG a prévenu la commission juridique de la Ligue de football professionnel, s'assurant ainsi d'être en conformité avec le règlement. Pour l'heure, aucune instruction n'a lancée à son encontre, mais si Lionel Messi ou son avocat expriment un désaccord, toutes les parties seront entendues rapidement.

Ce débat contradictoire permettra à la commission juridique de la LFP d'entériner ou non les 15 jours de suspension du joueur. L'instance pourrait aussi constater la retenue de la prime d'éthique que Lionel Messi devait normalement toucher en cas de bonne conduite tout au long de la saison. Tout dépend du principal intéressé. Contacté par RMC Sport, son entourage n'a pas souhaité faire de commentaire.

Article original publié sur RMC Sport