Publicité

PSG-Newcastle: l’énorme liste de joueurs absents des Magpies

Newcastle sera amputé d’une grande partie de son effectif pour le choc contre le PSG ce mardi en Ligue des champions (21h, sur RMC Sport). Les Magpies comptent en effet 14 joueurs indisponibles pour le déplacement dans la capitale française avec de nombreux blessés, certains membres non inscrits pour la compétition (et donc interdits d’être appelés pour compenser les absences) mais aussi un suspendu, l’Italien Sandro Tonali, pour son implication dans des paris sportifs.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Newcastle-PSG en Ligue des champions

Lundi, Eddie Howe a confirmé les absences de deux nouveaux joueurs Sean Longstaff (cheville) et Joe Willock (talon d'Achille), trop justes pour revenir à temps pour le choc. Elles s’ajoutent à celles de Harvey Barnes (pied), Callum Wilson (ischios), Jacob Murphy (épaule), Dan Burn (dos), Elliot Anderson (dos), Matt Targett (ischios) et Sven Botman (genou). Sans Burn, ni Longstaff, il manquera donc deux des quatre buteurs du match aller (4-1) qui avait viré à la déroute pour Paris.

Lewis Hall, Javier Manquillo, Matt Ritchie et Mark Gillespie ne sont, eux, pas qualifiés pour la rencontre. "Il n’y a pas trop de changement sur les blessures", a déclaré Eddie Howe, lundi. "Il y a les absents plus quelques jeunes qui ne peuvent pas être inscrits aux matches de l'UEFA. Nous essayons de contrôler ce que nous pouvons contrôler et non ce que nous ne pouvons pas. Nous avons perdu notre capacité de rotation. Nous ne sommes pas dans la position que nous souhaitons être. Mais c'est un moment décisif, il est impératif que nous ne perdions pas."

L’entraîneur anglais a un peu changé ses habitudes avant la rencontre en optant pour un entraînement sur la pelouse du Parc des Princes, lundi alors qu’il avait privilégié des séances au centre d’entraînement du club pour les deux autres déplacements cette saison.

"C’est juste un changement de sensation, une routine différente. Vous ne savez jamais comment ces choses affectent vos performances. Nous recherchons une amélioration, c'est pourquoi nous avons fait ce que nous avons fait aujourd'hui. Certains joueurs pourraient le vouloir ou en avoir besoin et préférer. Cela leur a également donné plus de temps avec leur famille à la maison. Cela leur a donné le temps de passer quelques heures en famille. Nous essayons quelque chose de différent cette fois."

Article original publié sur RMC Sport