Publicité

PSG: Galtier s'attarde sur le cas Ekitike après la victoire à Auxerre

PSG: Galtier s'attarde sur le cas Ekitike après la victoire à Auxerre

Hugo Ekitike débutait son 11e match de la saison en Ligue 1 ce dimanche soir. S'il n'a pu jouer que 55 minutes, avant de sortir sur blessure, l'attaquant du PSG a livré une partie intéressante, à en croire son entraîneur Christophe Galtier. Il estime que la perte du jeune joueur a affaibli son équipe, victorieuse d'une courte tête à Auxerre (2-1).

"À partir du moment où Hugo est sorti, cela a été plus difficile, juge l'entraîneur parisien en conférence de presse. Il était très bien positionné dans le repli défensif pour contrarier les sorties de balle. Après sa sortie, on n’a plus récupéré de ballons hauts et il a fallu défendre intelligemment".

"Si tout va bien physiquement, il aura des opportunités sur les deux derniers matchs"

"Il était très frustré à la pause, ajoute Galtier. Ses camarades et moi-même avons fait en sorte qu’il se relâche. Il a peu joué et est très présent sur les derniers matchs. Comme tous les attaquants, il a envie mais aussi besoin de marquer. Ce n’est pas le cas. Si tout va bien physiquement, il aura des opportunités sur les deux derniers matchs. S’il est plus relâché, il sera sûrement plus efficace".

Enfin, le coach du PSG rassure au sujet de la blessure d'Ekitike. "Hugo a eu une petite torsion de la cheville et petite blessure musculaire, indique-t-il. Ça n'a pas l’air grave, j’espère qu’il sera opérationnel parce qu’il a été intéressant".

Son état de santé n'est effectivement pas préoccupant, malgré une gêne au niveau de la cuisse. A priori, il n'y a pas de déchirure mais cela devra être confirmé ce lundi.

Rien ne grave pour Ruiz non plus

Également touché à l'Abbé-Deschamps, Fabian Ruiz ne devrait pas non plus inquiéter son entraîneur, qui a écarté toute blessure importante. Les prochains jours permettront également de mesure la gravité de sa gêne aux adducteurs. Pour rappel, un match nul samedi prochain à Strasbourg suffira aux Parisiens pour officiellement décrocher leur 11e titre de champion de France.

Article original publié sur RMC Sport