Publicité

PSG: "Il a faim pour la deuxième partie de saison", Dembélé annonce un grand Mbappé en 2024

C'est son premier trophée remporté en France, et il compte bien en ajouter quelques autres à son palmarès. Mercredi soir au Parc des Princes, Ousmane Dembélé a ouvert son compteur avec le PSG en remportant le Trophée des champions face à Toulouse (2-0). Passeur décisif dès la 3e minute pour l'ouverture du score de Kang-In Lee, le joueur de 26 ans a retrouvé la compétition (il avait manqué le dernier match face à Metz) avec la manière pour son premier match officiel en 2024.

"Kylian est revenu de vacances très motivé"

Après la rencontre, c'est tout sourire qu'il s'est présenté en zone mixte pour confier son bonheur. "C'est vrai que c'est mon premier trophée dans mon pays car j'étais encore jeune quand j'ai quitté Rennes (en 2017 pour Dortmund, NDLR). Ça me fait du bien et j'espère qu'il y en aura d'autres, comme la Ligue 1, qui est importante pour moi."

Mais c'est une autre réponse formulée par le champion du monde 2018 avec les Bleus qui va attirer les regards. Interrogé sur l'état de forme de son coéquipier Kylian Mbappé, auteur d'un très joli deuxième but face au TFC et devenu seul meilleur buteur de l'histoire du club de la capitale au Parc des Princes, Dembélé a promis de grandes choses. "Je le sens très bien (en ce début d'année), il est revenu des vacances très motivé comme d'habitude. Il a faim et il sait que la deuxième partie de saison est très importante."

Mbappé "n'a pas encore fait son choix" quant à son avenir

Pour la première fois depuis de longs mois, quelques minutes avant le passage de son coéquipier en zone mixte, Mbappé avait accepté d'évoquer son avenir. En fin de contrat en juin prochain, il a confié "ne pas avoir encore pris sa décision" quant à son prochain club. " Avec l’accord que j’ai passé avec le président (Nasser Al-Khelaïfi) cet été, peu importe ma décision, on a réussi à protéger l’ensemble des parties, à préserver la sérénité du club pour les défis à venir, c’est le plus important. On va dire que c’est secondaire", a-t-il souligné devant les journalistes.

Article original publié sur RMC Sport