Publicité

PSG: Dugarry regrette un Mbappé "un peu à côté de la plaque" après une petite phrase sur Newcastle

C’est une petite phrase lancée à chaud, quelques minutes après le coup de sifflet final d’une rencontre ô combien frustrante pour le PSG. "C'est frustrant car on domine cette équipe de bout en bout. Ils n'ont rien, on savait que c'était leur jeu de ne rien avoir", lance alors Kylian Mbappé au micro de Canal+, en réaction au match nul concédé par le club de la capitale face à Newcastle en Ligue des champions (1-1).

Sauveur des Parisiens sur un pénalty extrêmement controversé à la 90+8, Mbappé a ainsi laissé échapper sa frustration après une rencontre dominée par des Parisiens en manque de réussite. "Je n’ai pas envie de lui tomber dessus car je comprends la frustration d’un après-match. Après, ce sont des petites phrases qui, à mon avis, n’ont pas lieu d’être", a estimé Christophe Dugarry dans l’émission Rothen s’enflamme ce mercredi sur RMC.

"Quand on veut être un futur Ballon d’Or, l’attitude compte"

"Quand tu prends cinq buts en deux matchs contre une modeste équipe de Newcastle (victoire 4-1 des Magpies à l’aller) et que tu sauves un match nul avec pénalty généreusement accordé par l’arbitre, un peu d’élégance, a poursuivi le consultant de RMC Sport. Il y a quelque chose que je n’aime pas au PSG et c’est quelque chose d’assez récurrent depuis l’arrivée de QSI: chaque fois que les choses ne se sont pas bien passées, j’ai vu des attitudes de joueurs qui m’ont dérangé. Je ne parle pas de Kylian Mbappé, je parle de Kimpembe, Marquinhos, Neymar… Chaque fois que les choses ne se passaient pas bien, les joueurs du PSG pourrissaient le match à travers des attitudes ou des déclarations. Ce n’est pas facile car il y a eu tellement de déception et de tristesse. Mais je trouve que le PSG a manqué d’élégance. Il y a eu beaucoup d’éliminations du PSG à cause de coups de sifflet en leur défaveur, mais je trouve que Mbappé, en tant que leader, il faut qu’il soit au-dessus de ça."

"Parler de Newcastle en ces termes-là alors que tu n’as pas réussi à gagner sur deux matchs face à eux… Je trouve que sortir de ce match avec une autre phrase en parlant de ton équipe, c’est toujours mieux, a poursuivi Christophe Dugarry dans Rothen s’enflamme. Ce n’est pas grave, je comprends sa frustration, sa colère, sa déception. Quand on veut être comme ça un futur Ballon d’Or, l’attitude compte. Un garçon comme Messi ou les plus grands font rarement ce genre de déclaration. Ça manque un peu d’humilité, c’est à côté de la plaque. Ça correspond aussi à son énervement sur le terrain. Je trouve qu’il lève très souvent les bras et ça joue sur ses performances. Même s’il arrive parfois à sauver ses matchs avec des buts, je trouve qu’il rate beaucoup trop de choses pour un joueur de son talent."

Article original publié sur RMC Sport