Publicité

PSG: "Ça m'a un peu égratigné", Alexandre Ruiz s'explique après son altercation verbale avec Luis Enrique

Pour Luis Enrique, Alexandre Ruiz est "le plus négatif de l'histoire du football mondial". Après la victoire du PSG contre Rennes (3-1) ce dimanche soir lors de la huitième journée de Ligue 1, l'entraîneur espagnol s'en est pris au journaliste qui l'interrogeait pour Free Ligue 1.

>> Toutes les infos sur la L1 en direct

"Il a mal digéré", Ruiz revient sur le précédent survenu lors du match contre l'OL

Invité de Rothen s'enflamme sur RMC ce lundi, Alexandre Ruiz a rappelé qu'il avait déjà eu un précédent avec Luis Enrique après le succès contre l'OL (4-1) le 3 septembre. "Un jour, on a gagné 4-1 et il m’a dit qu’on méritait de perdre", a ainsi fait allusion le technicien du club parisien ce dimanche.

"Mon objectif, en tant que journaliste, c’est d’essayer d’apporter des éléments de réponse aux interrogations qu'ont les suiveurs, qu'on peut lire notamment sur les réseaux sociaux. Nous avons aussi des interrogations, moi en tant que spectateur et qui sont partagées ou non par les consultants, a expliqué Alexandre Ruiz. Après la rencontre face à Lyon, on dispose de trois minutes. Le cadre est réduit, je précise d'abord que c'est un super match et je passe. Ensuite, on cherche quel sera l’objet de son travail dans les jours à venir. On a vu des failles, qui peuvent être travaillées. Il l’a mal digéré ou interprété. Il a gardé ça en tête."

Les deux hommes se sont retrouvés ensuite, à l'image du 24 septembre lors du Classique.

"Entre les deux, il y a le match à l’OM où on se retrouve, où le PSG a été très cohérent et séduisant. Sur ce match, je lui dis chapeau. Ça, il ne va pas me le remémorer", a un peu déploré Alexandre Ruiz, à la présentation de l'émission diffusée par Free.

"Il est de mon devoir d'équilibrer la tonalité de l'antenne"

Après la victoire du PSG au Roazhon Park, Alexandre Ruiz a demandé à Luis Enrique s'il pouvait encore travailler dans un domaine pour s'améliorer avec son équipe. "Quand il est arrivé, j’ai laissé Ludovic (Giuly) et Rio (Mavuba) poser les questions, je me suis posé en tant qu’interprète pour qu’il puisse comprendre les questions et s’exprimer dans sa langue natale. C’est un respect que je lui dois mais il est de mon devoir d’équilibrer la tonalité de l’antenne, s'est justifié le journaliste. Je lui pose la dernière question, sur laquelle il ne m’a pas répondu face à Lyon. De nouveau, nous avons vu des carences."

Par conséquent, Luis Enrique n'a pas répondu à la question posée par Alexandre Ruiz, l'invectivant. "Je lui pose cette question avec respect, et là il se tourne vers Ludo en lui parlant seulement. Pardon, ce n’est pas une position de respect, ça m’a un peu égratigné, a concédé le journaliste. On a aussi une mission d’explication."

Les deux hommes ne se sont plus recroisés de la soirée ensuite. "Je n’ai eu aucune explication ensuite, nous étions le dernier plateau, a précisé Alexandre Ruiz. Je prends ça en note sur les obligations médiatiques. Pardon de faire un parallèle mais j'ai travaillé avec les informations générales, quand un politique perd une élection, dès le lendemain matin il va passer dans toutes les matinales pour répondre, avec le maximum de courtoisie. Cela peut être une problématique."

Article original publié sur RMC Sport